Valorisation touristique des sports et loisirs nautiques PDF

Valorisation touristique des sports et loisirs nautiques PDF

La commune dispose d’une plage de sable longue de deux kilomètres valorisation touristique des sports et loisirs nautiques PDF par les plus fortes marées d’Europe. Une forêt occupe la cuvette derrière la mare.


Voile, surf, ski nautique, kite-surf, stand up paddle, canoë-kayak, windsurf, plongée… autant de sports et loisirs nautiques qui contribuent à la diversité et la richesse de l’offre des destinations balnéaires. Plus encore, ils participent à la notoriété et à l’attractivité de nos littoraux.
Consciente que la filière nautique est porteuse d une image positive et de dynamisme économique, Atout France a réalisé un panorama actualisé des produits touristiques nautiques, des acteurs et des innovations du secteur, basés sur la collecte de bonnes pratiques contribuant à la valorisation touristique des sports et loisirs nautiques.

Elle est entièrement intégrée à l’aire urbaine de Granville et à la communauté de communes Granville, terre et mer. Le Thar à proximité du Pont Bleu. Le relief de Jullouville est particularisé par son découpage marqué en deux niveaux. La commune touristique est au niveau de la mer, puis en arrière, les hameaux de Bouillon et Saint-Michel-des-Loups sont sur le plateau à une altitude approximative de cent dix mètres.

Jullouville est du nord-ouest au sud-ouest par la Manche. Au nord et au nord-est, elle est séparée par le Thar de Saint-Pair-sur-Mer, au sud et au sud-est par le rocher du Pignon Butor de Carolles. Jullouville est située sur la côte de la Manche, elle est donc soumise à un climat océanique. C en janvier-février montrent bien la douceur du climat et le peu d’amplitude thermique. Saint-Michel-des-Loups, annexé en 1972 et qui inclut le hameau Le Bourgeais.

Jullouville a pour origine, le village de Bouillon. En 1882, il décida d’acquérir quarante hectares des mielles de Bouillon pour bâtir une station balnéaire. Granville à Avranches et franchissait la vallée des peintres sur un viaduc. Dans les années 1930, la Société nationale de sauvetage en mer s’implanta à Bouillon. Elle est aujourd’hui installée à l’année à la Cale des Plaisanciers.

Deux postes de surveillance sont installés l’été au casino et à Carolles. En 1951, la commune prit le nom de Bouillon-Jullouville. En 1973, les communes de Bouillon, Carolles, Saint-Michel-des-Loups et Saint-Pair-sur-Mer fusionnèrent et prirent l’appellation de Jullouville en mémoire du créateur de la station. En 1976, l’hôtel de ville fut inauguré. Saint-Pair-sur-Mer fin 1977, puis Carolles fin 1999, reprirent leur indépendance.

L’évolution du nombre d’habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. Du début des recensements en 1793 à la création de la station balnéaire en 1882, le comptage ne se faisait que sur les hameaux de Bouillon et Saint-Michel-des-Loups. Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes. La population de Jullouville dans son ensemble apparaît vieillissante au regard de la pyramide des âges.

Ainsi, une majorité des habitants dépassait les soixante ans en 2006. L’un de ces élus est maire délégué la commune associée de Saint-Michel-des-Loups. La commune adhère à la communauté de communes de Granville, Terre et Mer pour l’aménagement du territoire, le développement économique, la valorisation de l’environnement et l’organisation des secours. Les données manquantes sont à compléter.

Comments are closed.