Une nouvelle organisation décentralisée de la République PDF

Une nouvelle organisation décentralisée de la République PDF

Armes de la présidence de la République tchèque, entrecroisant le lion tchèque, les aigles morave et silésien. La devise une nouvelle organisation décentralisée de la République PDF pays est inscrite en dessous :  la vérité vaincra . Le territoire de l’actuelle République tchèque est habité par des humains depuis la Préhistoire : des objets datant de l’âge de pierre ont été trouvés lors de fouilles. La Venus de Dolní Věstonice découverte en 1925 est la plus ancienne pièce de céramique connue à ce jour.


La décentralisation figure au coeur de la plupart des politiques publiques. Son développement n’a pas permis d’établir un fonctionnement optimal de l’organisation de l’État et des collectivités territoriales et les motifs d’insatisfaction restent nombreux : mille-feuille territorial illisible et coûteux, émiettement communal, fiscalité locale obsolète et injuste, défaut de représentativité des modes de scrutin, cumul des mandats, etc. En outre, la tentative de réforme des collectivités territoriales fortement contestée et engagée depuis 2009 apparaît en trompe-l’oeil à de nombreux égards. Après un rappel historique des grandes étapes de la décentralisation, l’auteur en présente un état des lieux et analyse les réformes en cours. Fort de ces constats et des contributions venues enrichir le débat public, il propose la voie d’une nouvelle ère de la décentralisation. À cet égard, l’auteur énonce les principes et les caractéristiques d’une réforme globale de la décentralisation qui s’inscrit dans une période de nécessaire maîtrise de la dépense publique où les réformes structurelles ne pourront être davantage éludées. Ainsi, cette réforme porte sur une extension de la libre administration, une rénovation des institutions ainsi que des finances et de la fiscalité locales. Cet ouvrage, par son contenu didactique et ses références utiles, s’adresse à la fois aux citoyens, aux praticiens et aux élus acteurs de la décentralisation ou désireux de la faire évoluer. Il se propose de leur offrir les outils pour se forger une opinion construite sur l’organisation décentralisée de la République et les voies possibles de sa réforme.

Depuis au moins 3000 ans av. Proto-Celtes sont implantés en Bohême, où ils ont défriché une partie de la vaste forêt hercynienne. Des traces de leur passage et campement ont notamment été découvertes à Olomouc. Ce que les Européens de l’Ouest en général appellent  grandes invasions  et les francophones en particulier  invasions barbares , est nommé stěhování národů ou Völkerwanderung soit  migration des peuples  dans les manuels d’histoire tchèques et d’Europe centrale. Des sources mentionnent une union des tribus slaves entre 623 et 659 sous la direction du marchand franc Samo. La Grande-Moravie est envahie en 907 par les Hongrois, mais les Tchèques restant autonomes, cela marquera pour le millénaire à venir le destin séparé des nations tchèque et slovaque, cette dernière restant sous le joug hongrois, tandis que les Tchèques passent progressivement sous la domination allemande après une période d’autonomie. C’est aussi l’époque des premiers textes écrits.

En 1085, le prince Vratislav II Przemysl est élevé au rang de roi de Bohême, la couronne tchèque ne devient héréditaire qu’avec Vladislav II Przemysl en 1158. Le Royaume de Bohême fait alors partie du Saint-Empire romain germanique et le roi de Bohême est l’un des sept Princes-Électeurs. En 1310, Élisabeth de Bohême, fille du roi Venceslas II, et héritière du trône de Bohême, épouse Jean de Luxembourg. Le principe slave de la répartition du pouvoir entre tous les membres de la famille régnante, la couronne revenant au plus âgé, tandis que les autres se partagent en apanage les terres de la Moravie, disparaît en 1198. Monument à Jan Hus sur la place de la Vieille-Ville de Prague. En tant que mouvement religieux réformateur, il représente une concurrence à l’autorité de la papauté et une affirmation de l’autonomie nationale dans les affaires ecclésiastiques. En tant que mouvement nationaliste tchèque, il a des implications anti-allemandes et anti-impériales et peut donc être considéré comme l’une des manifestations du long conflit germano-tchèque.

Charles IV en 1378, son fils Venceslas IV devient roi de Bohême et empereur des Romains. Prague, Conrad Waldhauser prêche en faveur d’une réforme de l’Église et contre ses excès. Jan Hus, le recteur de l’université Charles suit son exemple. La révolution hussite est en route, ce qui va provoquer une guerre fratricide et quinze années de malheurs dans une Bohême fanatisée entre les Hussites, partisans des thèses de Jan Hus, et les Catholiques. Elle donne lieu à la première défenestration de Prague. En 1458, le gouverneur Georges de Podiebrady est élu par la diète roi de Bohême, à la suite du décès de Ladislas Ier de Bohême.

Article détaillé : Guerre de Trente Ans. Les armées de la Ligue catholique, levées par Ferdinand II s’opposent le 8 novembre 1620 a celles de Frédéric V au lieu-dit la Montagne Blanche. Contre-Réforme, lequel aura pour conséquence de parsemer Prague d’églises baroques et la campagne tchèque, de monastères. Dans la mémoire collective tchèque, cette époque est appelée « la période des ténèbres ».

Comments are closed.