Système digestif PDF

Système digestif PDF

Cet article est une ébauche concernant la biologie. Le système digestif varie de manière plus ou moins importante d’un animal à un autre. L’étude du système digestif d’un animal permet de déterminer de nombreuses choses sur son régime et comportement alimentaire. Les molécules organiques ingérées sont relativement complexes et nécessitent système digestif PDF’être digérées par l’organisme pour être réduites en plus petites molécules.


La collection destinée aux ostéopathes. Cette nouvelle collection de cours médicaux est exclusivement destinée – donc adaptée aux étudiants en ostéopathie. Conforme aux nouveaux décrets et aux dernières recommandations officielles. Les ouvrages de la collection répondent tous aux nouveaux décrets d’application qui prendront effet à compter de l’année 2015-2016, avec une mise à jour des dernières recommandations officielles de la HAS. Des auteurs qui partagent leurs connaissances et leur expérience pédagogique. Une équipe de médecins, généralistes et spécialistes vous font partager leurs connaissances, mais surtout leur expérience pédagogique, reconnue par de nombreux étudiants en médecine et en ostéopathie depuis plusieurs années : une construction identique pour chaque livre pour apprendre et mémoriser ; la première partie contient prérequis et définitions, indispensables pour comprendre et mémoriser durablement ; la seconde partie donne les signes d’alertes incluant les situations d’urgence ; la troisième partie contient la pathologie à proprement parler, exposée avec la même rigueur scientifique que celle des livres médicaux, mais centrée sur ce qui concerne directement l’ostéopathe ; la quatrième partie « pour aller plus loin » permet aux plus curieux de parfaire leur apprentissage. Un outil destiné à vous accompagner dans l’apprentissage de la médecine durant tout votre cursus, mais aussi lorsque vous serez installés.

Une fois réduites, elles sont absorbées, tous les autres éléments sont évacués du système digestif. Bien que les éponges soient des animaux, la digestion de leur nourriture est intracellulaire, comme chez la bactérie. Ces régimes alimentaires ont nécessité la spécialisation de tous les organes composant le système digestif. La bouche est le point d’entrée de la nourriture. Chez certains animaux, comme l’Homme, des glandes salivaires produisent ce liquide qui sert à mouiller les aliments pour faciliter la déglutition, mais aussi pour éviter l’abrasion des tissus composants le pharynx et l’œsophage. La bouche a des formes très différentes selon les espèces.

Un exemple de cette diversité est présent chez les insectes où les formes de leurs pièces buccales sont aussi différentes que leur régimes alimentaires. Selon le régime alimentaire, les dents ont différentes utilités. Chez les carnivores elles servent à arracher la nourriture et sont à cet effet pointues et sans surface plate. Chez les omnivores, comme l’Homme, on retrouve ces deux types de dents. La partie antérieure correspond à un carnivore avec les canines, alors que la partie postérieure est de type herbivore avec les molaires.

La langue assure plusieurs rôles et pas nécessairement liés à la nutrition comme c’est le cas de la phonation. Elle assure le mélange de la nourriture avec la salive et une fois les aliments correctement mâchés, la langue déplace ces derniers vers l’arrière de la bouche où la déglutition commence. Lorsque les aliments arrivent dans le pharynx, un réflexe déclenche plusieurs mouvements différents selon les espèces. Le réflexe déclenché par la pression dans le pharynx déclenche également dans l’œsophage, qui est un tube musculeux, un péristaltisme, qui est une série de contractions musculaires permettant aux aliments mâchés de se déplacer vers l’estomac.

Comments are closed.