Stress et faire face aux menaces du soi et de l’identité PDF

Stress et faire face aux menaces du soi et de l’identité PDF

Il est fréquent chez l’enfant que les symptômes soient peu déterminés, surtout quand il est jeune. 3 mécanismes doivent être expliqués pour stress et faire face aux menaces du soi et de l’identité PDF un enfant, même sans diagnostic : Le mécanisme des humeurs dans le cerveau, les mécanismes des émotions et les mécanismes anxieux. Comorbidité : Il est enfin fréquent que la cyclothymie ne soit pas seule et que l’enfant présente plusieurs pathologies en même temps. C’est ce déficit attentionnel qui entraîne l’hyperactivité de l’enfant.


Ce volume est le quatrième d’une série engagée en 2002 aux Presses Universitaires de Reims sous l’impulsion de Dominique Lassarre. Après l’ouvrage princeps « Stress et Société », deux autres volumes portant sur ce thème général de « Stress, Santé et Société » ont déjà fait suite. Souhaitant continuer dans cette logique mais aussi la dépasser, nous avons voulu aller au-delà d’une seule compilation d’articles dont le seul dénominateur commun aurait été de traiter de la question du stress. Dans cette quête d’une nouvelle formule, le principe d’un ouvrage réellement thématique, à la manière des numéros spéciaux des revues, a émergé naturellement de nos réflexions collectives et c’est le sujet de la menace à l’identité et au Soi qui s’est imposé pour plusieurs raisons.

L’hyperactivité n’est donc que la partie visible de l’iceberg poussant à nous faire oublier que le véritable trouble est un déficit attentionnel. Il existe aussi des déficits d’attention sans hyperactivité : TDA. Ce sont bien souvent les filles qui entrent dans ce tableau là. Insistons sur l’aspect attentionnel car sans lui, il n’y aurait pas d’hyperactivité. Autrement dit, l’hyperactivité seule n’existe pas. H n’acceptent pas la réduction du terme à simplement hyperactif .

Le TDAH est un trouble neuropsychiatrique. Pas de conduites focalisées sur un but. Le TDAH fait partie des symptômes de la cyclothymie juvénile. Il semble que l’enfant typiquement TDAH est ennervant pour les autres. L’enfant cyclothymique lui est décrit comme attachant malgré ses comportements.

Enfin l’hyperactivité chez l’enfant cyclothymique est fluctuante. Quand les enfants sont petits, il est difficile de faire la différence. Présence de dépression avec l’hyperactivité, la dépression revient, ne passe pas. Mauvaise réponse aux traitements de l’hyperactivité, ou aggravation. Fuite des idées : Si l’enfant a des idées en surnombre. Rappelons aussi que les 2 maladies n’impactent pas les mêmes zones du cerveau. La cyclothymie c’est d’abord et avant tout une dérégulation de l’humeur qui est liée à l’émotionnel.

Comments are closed.