Sociologie des quartiers sensibles – 3ed – Domaines et approches PDF

Sociologie des quartiers sensibles – 3ed – Domaines et approches PDF

Iran, capitale de la province d’Sociologie des quartiers sensibles – 3ed – Domaines et approches PDF. Elle est située à 340 kilomètres au sud de la capitale, Téhéran.


Ces quartiers que l’on dit « sensibles » et qui tendent à être définis comme des ghettos, constituent le problème social et politique par excellence de la société française. Exclusion, violences urbaines et délinquance des jeunes, insécurité, repli communautaire, démission des familles…, autant de thèmes qui alimentent le discours ambiant. 
Sur le sujet, les témoignages, de valeurs diverses, abondent, les polémiques foisonnent et les pouvoirs publics tentent de « cibler » leur intervention. 
La troisième édition actualisée de cet ouvrage fait le point sur la question des émeutes de banlieue ou encore de la rénovation urbaine et de la politique de la ville. Elle propose un bilan critique et incisif des travaux sociologiques sur le sujet et invite à se prémunir contre les jugements rapides et les idées trop simples. L’auteur montre comment la sociologie et ses outils aident à mieux comprendre ce qu’il en est aujourd’hui du « problème des banlieues ».

La ville est bien irriguée et sa verdure offre un contraste bien particulier avec les étendues désertiques qui l’entourent. Ispahan un des joyaux du Moyen-Orient. Le nom de la ville en vieux-perse était Aspadana, devenu Spahān ou Espahān en moyen-perse puis Esfahan après la conquête musulmane. Esfahan après la conquête par les arabes en 651.

On trouve également des transcriptions telles qu’Isfahan ou Ispahan qui ont pour origine des accents différents. Ispahan est située au centre des routes qui traversent l’Iran du Nord au Sud ou d’Est en Ouest, sur les routes commerciales entre la Chine et l’empire ottoman, et entre le golfe Persique et la Russie. Le bassin du Zayandeh rud s’étend jusqu’à 90 kilomètres au nord d’Ispahan et des vents frais soufflent depuis le nord et rafraîchissent le bassin. Ce bassin, qui couvre 41 500 km2 au centre de l’Iran, est rattaché à l’histoire d’Ispahan. Dessiné par Sheikh Bahai, un ingénieur de chah Abbas, ce réseau comporte 77 madis sur la partie nord, et 71 sur la partie sud du Zayandeh rud. Le climat d’Ispahan et de la région qui l’entoure est semi-désertique avec une période de sécheresse s’étendant d’avril à novembre.

Comments are closed.