Sigmund Freud: Les grandes étapes de la pensée freudienne PDF

Sigmund Freud: Les grandes étapes de la pensée freudienne PDF

Elle fait ses études de médecine à Rome, puis s’installe en France en 1950, lorsqu’elle se marie, prenant le nom d’Aulagnier et elle a un fils, Claude Aulagnier, également psychiatre. Elle se forme à la psychiatrie, dans le service de Georges Daumezon, à l’hôpital Sainte-Anne, où elle conserve un séminaire et une consultation durant toute sa vie professionnelle. Lorsque Lacan crée sigmund Freud: Les grandes étapes de la pensée freudienne PDF Société française de psychanalyse, en 1953, après la scission au sein de la Société psychanalytique de Paris, elle le suit. Cependant, elle démissionne de l’École freudienne en 1967, lorsqu’elle se trouve en désaccord avec les positions de Lacan concernant la formation des analystes, notamment lorsque celui-ci institutionnalise la procédure de la passe.


« Je suis constamment convaincu de ma faillibilité. »… « Vais-je aboutir à quelque chose ? Je n’en sais rien. » Que ce soit à Jung en 1906 ou à Ferenczi en 1911, Freud ne fait pas mystère de ses interrogations sur ce qui va pourtant être à l’origine d’une révolution sans précédent, la psychanalyse. Il se définit avant tout comme un « intuitif », avec une méthode « empirique » qui ne fait pas bon ménage avec la théorie dont il se méfie constamment. L’aurions-nous oublié ?
Jacques Sédat propose au lecteur d’entrer dans l’atelier de Freud et de le suivre dans ses trouvailles, ses errances ou ses fulgurances, ses tâtonnements ou ses avancées, en reconstruisant la genèse de ses découvertes les plus décisives, à partir de sa volumineuse correspondance et de divers écrits qui témoignent des questionnements et des intuitions qui ont jalonné la naissance de la psychanalyse. Cette deuxième édition s’enrichit de réflexions sur le rapport de Freud à la psychose et au religieux.
Parcourir les grandes étapes de la pensée freudienne vise à rappeler que la démarche initiée par Freud n’est ni figée ni dogmatique, car il a très vite acquis la conviction que la condition absolue pour chaque analysant de conquérir sa place singulière et autonome réside dans une position de l’analyste qui exclut toute prétention à un pouvoir ou un savoir sur l’autre. L’aurions-nous aussi oublié ?

Elle publie à cette occasion deux articles,  Comment peut-on ne pas être persan ? 1969 : la revue Topique, qui remplace L’Inconscient, qu’elle dirige jusqu’à sa mort, et qui est aujourd’hui l’une des grandes revues de la psychanalyse de langue française. L’œuvre théorique de Piera Aulagnier s’inspire à la fois de l’œuvre de Freud et du style de pensée, voire du style d’écriture de Jacques Lacan avec qui elle est pourtant en rupture dès 1967. Comment peut-on ne pas être persan ? La violence de l’interprétation – du pictogramme à l’énoncé, Paris, PUF 1975, rééd. Les destins du plaisir aliénation, amour, passion : Séminaire Sainte-Anne, années 1977 et 1979, Paris, Presses universitaires de France, coll.

Les Destins du plaisir, aliénation, amour, passion, Paris, PUF, coll. Piera Aulagnier, Jean Clavreul, Conrad Stein, Collectif : L’inconscient, huit volumes,  éd. Le discours et le je : la théorie de Piera Aulagnier, Sainte-Foy, Québec, Presses de l’Université Laval, 1993, 265 p. Jacqueline Bonnet, Piera Aulagnier, Paris, Presses universitaires de France, coll. Sophie de Mijolla-Mellor, Penser la psychose : une lecture de l’œuvre de Piera Aulagnier, Paris, Dunod, coll.

La pensée interdite, Paris, Presses universitaires de France, coll. Sophie de Mijolla-Mellor,  Aulagnier-Spairani, Piera, ex-Castoriadis-Aulagnier , p. Dictionnaire international de la psychanalyse 1. Hélène Troisier, avec la collaboration de Jacqueline Bonnel, Piera Aulagnier, Presses Universitaires de France, 1998, Paris, p. Biographie, site du Quatrième Groupe, page consultée en ligne le 17.

Comments are closed.