SANGUIS MARTYRUM PDF

SANGUIS MARTYRUM PDF

Nous avons besoin SANGUIS MARTYRUM PDF’un nouveau mouvement liturgique, qui donne le jour au véritable héritage du concile Vatican II. On nous a beaucoup demandé un ordo de la messe ordinaire chantée. Vous pouvez également télécharger une version pdf formatée pour tenir sur 8 pages, soit si elle est imprimée en livret recto verso, deux feuilles à insérer dans votre Graduale.


Description :

Ce livre comporte une table des matières dynamique, à été relu et corrigé.
Il est parfaitement mis en page pour une lecture sur liseuse électronique.

PROLOGUE

Valérien et Gallien étant empereurs de Rome, Aspasius Paternus et Galerius Maximus proconsuls d’Afrique, Caius Macrinius Decianus légat impérial pour la Numidie, – les événements qu’on va lire se déroulèrent dans les mines de Sigus et sur le territoire de Cirta, de Lambèse et de Carthage, colonies très illustres.
Qu’on ne cherche point dans ce récit ce qu’on appelle une «  résurrection historique  », une œuvre de dilettante ou d’érudit, qui s’applique à faire revivre et à faire comprendre tout ce qui, dans l’héritage du passé, est décidément mort et inintelligible pour nous. Il ne s’agit ici que de ce qui vit toujours, de ce qui nous est éternellement contemporain dans la plus lointaine histoire. En un temps où l’héroïsme abonde, il n’est peut-être pas inutile de savoir quelle espèce de héros furent les saints et les martyrs, et, en nous demandant pour quoi ils sont morts, de dégager, avec le sens mystique, la signification humaine de leur sacrifice. Et ce récit de sanglantes horreurs est destiné encore à rappeler que les grands chocs de peuples, les misères, les dévastations, les atrocités les plus sauvages, les cruautés les plus savantes et les plus infernales, les pires retours à la barbarie ne sont point choses nouvelles qui doivent nous surprendre et affoler notre jugement  ; enfin, qu’il n’est âge si sombre, terre si désolée, qui n’ait eu son rayon de joie, son petit jardin secret, plein d’ombrages et d’eaux vives.
Telle est la règle de l’humanité. Malgré l’effort obstiné des soldats du Bien, le Mal persiste invaincu. De là vient, avec la loi du sacrifice, la nécessité périodique du martyre, c’est-à-dire du témoignage en faveur de la justice et de la vérité. Le martyre n’est point de l’archéologie. Les martyrs ne sont point des ossements poudreux enfouis dans les niches des catacombes, ou dans les auges de pierre des nécropoles. Leur sang est une vivante semence qui doit fructifier jusqu’au dernier jour. Leur geste se renouvelle indéfiniment. Au temps de l’évêque Cyprien, après une longue paix de l’Église, on pouvait croire que l’ère des martyrs était close. Et voilà que Cyprien, lui aussi, comme autrefois Félicité et Perpétue et tous les confesseurs africains, dut quitter sa villa de Carthage et les doctes entretiens sous la treille, à l’époque des vendanges, pour s’en aller vers une vendange imprévue et terrible et jeter sa chair au pressoir de l’éternel Vendangeur…
10 juillet 1917.

PREMIÈRE PARTIE

I

PRINTEMPS CHRÉTIEN

Il devait être près de la onzième heure lorsque les voyageurs, après avoir descendu une forte pente, au flanc d’une colline boisée, se trouvèrent tout à coup en face d’une rivière. En ces premiers jours de mai, la lumière se prolonge très tard. Derrière les parasols des pins, criblés de rayons aigus et vifs comme des aiguilles de cristal, l’orbe éblouissant du soleil s’inclinait à peine vers les cônes violets des montagnes.
Sans même la présence des deux légionnaires à cheval, qui précédaient le convoi, le nombre des serviteurs, la netteté de leur accoutrement

Liturgie de la Messe chantée en grégorien. NB : les traductions mentionnées ici ne sont pas à l’usage liturgique. In nómine Patris, et Fílii, et Spíritus Sancti. Au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit. Acte pénitentiel : Le dimanche on procède au rite de l’aspersion. Fratres, agnoscámus peccáta nostra, ut apti simus ad sacra mystéria celebránda.

Préparons-nous à la célébration de l’eucharistie en reconnaissant que nous sommes pécheurs. Confíteor Deo omnipoténti et vobis, fratres, quia peccávi nimis cogitatióne, verbo, ópere et omissióne: et, percutientes sibi pectus, dicunt: mea culpa, mea culpa, mea máxima culpa. Deinde prosequuntur: Ideo precor beátam Maríam semper Vírginem, omnes Angelos et Sanctos, et vos, fratres, oráre pro me ad Dóminum Deum nostrum. Misereátur nostri omnípotens Deus et, dimissís peccátis nostris, perdúcat nos ad vitam aetérnam. Je confesse à Dieu tout puissant et à vous, mes frères, car j’ai péché par la pensée, la parole, les actes et par omission : et en se frappant la poitrine on dit : je suis coupable, je suis coupable, je suis grandement coupable. Aie pitié de nous Dieu tout puissant et, nos péchés ayant été remis, conduis-nous à la vie éternelle. Supplication solennelle : la formule peut être chantée deux ou trois fois.

Kyrios  signifie Seigneur et rappelle le pouvoir suprême de Jésus sur toute la création. Christos  signifie oint d’huile, marqué pour une mission précise. Cette hymne commence par le chant des anges la nuit de Noël, puis elle développe une louange à chacune des personnes divines mais particulièrement au Christ, comme l’Agneau de Dieu, le Fils égal du Père. Schola : Et in terra pax hominibus bonae voluntatis.

Schola : Domine Deus, Rex caelestis, Deus Pater omnipotens. Assemblée : Domine Fili unigenite, Iesu Christe. Assemblée : qui tollis peccata mundi, miserere nobis. Assemblée : qui sedes ad dexteram Patris, miserere nobis. Schola : tu solus Altissimus, Iesu Christe. Assemblée : Cum Sancto Spiritu : in gloria Dei Patris. Schola : Et paix sur la terre aux hommes qui L’aiment.

Assemblée : Toi qui enlèves le péché du monde, aie pitié de nous. Assemblée : Toi qui es assis à la droite du Père, aie pitié de nous. Schola :Toi seul es le Très-Haut, Jésus-Christ. 1ère lecture : Elle est proférée par un lecteur, de l’ambon. Elle peut être lue ou préférablement, chantée. Psalmodie : Répons graduel ou répons alléluiatique. Après la lecture, il est de coutume de psalmodier.

Au temps pascal, c’est un répons alléluiatique. 2ème lecture : Les dimanches et les solennités, elle est proférée par un lecteur, de l’ambon. Après la deuxième lecture, à la messe chantée, l’autre psalmodie est habituellement un répons alléluiatique, ou, en carême un trait. Si la liturgie prévoit une séquence, le cas échéant, à la messe chantée, on ne reprend alors pas le répons mais on enchaîne directement la séquence après le verset alléluiatique. Chanté ou lu par le diacre ou le prêtre. Homélie : obligatoire le dimanche et les solennités. Chanté le dimanche et certaines grandes fêtes.

Comments are closed.
Sanguis Martyrum PDF

Sanguis Martyrum PDF

Nous avons besoin d’un nouveau mouvement liturgique, qui donne le jour au véritable héritage du concile Sanguis Martyrum PDF II. On nous a beaucoup demandé un ordo de la messe ordinaire chantée. Vous pouvez également télécharger une version pdf formatée pour tenir sur 8 pages, soit si elle est imprimée en livret recto verso, deux feuilles à insérer dans votre Graduale. Liturgie de la Messe chantée en grégorien.

Read More Read More

Comments are closed.