Samir Amin : La théorie du système capitaliste, critique et alternatives PDF

Samir Amin : La théorie du système capitaliste, critique et alternatives PDF

Immanuel Maurice Wallerstein, né le 28 septembre 1930 à New York, est un sociologue américain. Né à New York, Wallerstein fait ses études à l’université Columbia, à New York, où il obtient une licence en 1951, une samir Amin : La théorie du système capitaliste, critique et alternatives PDF en 1954 et un doctorat en philosophie en 1959. Wallerstein commence sa carrière en tant qu’expert des affaires postcoloniales africaines. Jusqu’au début des années 1970, l’essentiel de ses travaux est consacré à ce sujet.


Gabriela Roffinelli nous présente l’essentiel de la pensée de Samir Amin, économiste, figure de la pensée révolutionnaire et grand intellectuel engagé de notre temps. Cette pensée, proche des théories de la dépendance et du système-monde, est totalement originale. Le regard que porte Samir Amin sur le système capitaliste mondial traverse sa production théorique tout entière : de la définition de l’impérialisme en tant que composante essentielle du capitalisme, en passant par l’analyse de l’échange inégal, la théorie de la déconnexion, la critique de l’eurocentrisme et des culturalismes… Cette étude est complétée d’une biographie intellectuelle, d’un entretien et d’une post-face de Samir Amin.

Puis, il commence à se distinguer comme historien et théoricien de l’économie mondiale capitaliste au niveau macroscopique. Sa contribution la plus importante, The Modern World-System, parait en trois volumes, respectivement en 1974, 1980 et 1989. Karl Marx, dont il reprend la prise en compte de l’importance première des facteurs économiques et de leur dominance sur les facteurs idéologiques dans la détermination des politiques mondiales. Fernand Braudel, l’historien français qui avait décrit le développement des grands réseaux d’échanges économiques dans les grands empires de l’époque moderne, ainsi que leurs implications politiques. La Théorie de la dépendance avec ses concepts de « centre » et de « périphérie ». Son expérience et les impressions tirées de ses propres travaux sur l’Afrique post-coloniale, ainsi que les différentes théories traitant du problème des  pays en voie de développement , ont également nourri sa réflexion.

Comments are closed.