Peter Stämpfli PDF

Peter Stämpfli PDF

Gerne senden wir Peter Stämpfli PDF auf Anfrage die gewünschte Buchbesprechung. Ebenso können Sie die gewünschten Bücher gerne über unsere Kontakt-Seite bestellen. Elisabeth Bond: Aufeinanderfolgende Lebenswogen in Zeit und Materie? Elisabeth Bond: Was geschieht zwischen Geburt und Tod?


Peintre suisse (né en 1937), Peter Stämpfli s’installe à Paris en 1959. À cette époque, proche du Pop Art, tant par le choix de ses thèmes iconographiques que par leur traitement, il peint des toiles de grands formats, inspirées par les images de la rue (photographies, affiches, publicités) et par les objets de consommation courante. Son intérêt pour les icônes stéréotypées de notre quotidien – qui le rapproche de la Figuration narrative – s’affirme avec une réelle prédilection pour l’automobile, élément le plus représentatif de la société de consommation : carrosseries de voiture, fragments de pare-chocs et de volants, puis peu à peu reproductions de pneus envahissent sa peinture.

La roue ou sa trace, considérablement agrandie, devient, à la fin des années 1960, le motif central de son travail, qui évolue alors vers une grande simplification picturale. Le détail ou la trace de pneu, délivrés de leur référent d’origine, l’introduction de couleurs vives, la déréalisation du motif au profit d’un répertoire de structures et de rythmes conduisent alors Stämpfli jusqu’à la neutralité de la peinture et jusqu’à une abstraction géométrique très construite.

C’est ce parcours original que retrace ce catalogue, à travers un ensemble d’œuvres particulièrement significatives, réalisées de 1963 à nos jours, mettant en avant l’apport de l’un des premiers adeptes du Pop Art en Europe, devenu également l’un des meilleurs représentants de la peinture abstraite géométrique.

Esther Sidler – Interview mit C. Elisabeth Bond – Wie deute ich heute den Traum von gestern? LICHTWELLE-Verlag, Seefeldstrasse 50, CH-8008 Zürich, Tel. Il faut éviter de la confondre avec la narration figurative qui est un genre de narration associant des images à du texte.

Le mouvement de la figuration narrative n’a pas été structuré, en particulier, par un manifeste mais a cependant été théorisé par le critique d’art Gérald Gassiot-Talabot dans un ouvrage paru en 1965. Il y a un début, une fin, des personnages, et l’ambiguïté propre aux romans. La plupart des artistes de ce mouvement furent marqués par les thèses gauchistes de Mai 68, en particulier celles d’Herbert Marcuse, en estimant que le potentiel subversif de leurs œuvres devait tenir dans leur dimension esthétique bien davantage que dans un discours explicite. Déjà en novembre 1960, la première exposition des nouveaux réalistes s’était tenue à Paris au festival d’avant-garde et, en novembre 1962, à la Sydney Janis Gallery de New York en incluant la première exposition collective des artistes du pop art américain, théorisé la même année. Franco, qui provoqua la protestation du gouvernement espagnol.

Comments are closed.