Par-dessus le marché ! Réflexions critiques sur le capitalisme PDF

Par-dessus le marché ! Réflexions critiques sur le capitalisme PDF

En raison de l’accès limité au réseau Internet, le projet avance lentement. 1980, toutefois, la communauté bénéficie d’un accès régulier à Internet, et le rythme de croissance des publications s’accélère. Parallèlement, en 1978, le Conseil des Arts du Par-dessus le marché ! Réflexions critiques sur le capitalisme PDF créé Canadiana, un organisme sans but lucratif visant la préservation du patrimoine canadien et à sa mise en ligne.


La récente crise financière mondiale a ranimé un ensemble de débats sur le capitalisme et ses ravages. Depuis le sauvetage éhonté des institutions bancaires par les pouvoirs publics, de nombreux citoyens se demandent quelles sont les véritables finalités de ce modèle économique. Continuer à enrichir les plus riches et laisser les inégalités sociales se creuser davantage ? Un peu partout en Occident, des foules en colère ont plutôt opté pour l’indignation. « Par-dessus le marché ! » s’inscrit dans ce mouvement collectif de réflexion critique. Issus en partie des mobilisations ayant précédé le sommet du G20 à Toronto, en 2010, les textes de ce recueil décryptent les multiples facettes des rapports socio-économiques de domination et d’exploitation. Ils touchent à des sujets aussi variés que le mouvement «  »Occupons Montréal » », la financiarisation du capitalisme, la place du poète sur la scène du slam montréalais, l’exploitation du travail domestique des femmes ou la pensée de l’historien marxiste Karl Polanyi. Ainsi, dans un texte issu de son travail de terrain, le sociologue Marcos Ancelovici explique que le slogan adopté par les indigné(e)s de l’Amérique du Nord, « Nous sommes les 99 % », bien qu’il soit extrêmement efficace et mobilisateur, fait en réalité l’impasse sur la question des classes sociales au sein de nos sociétés. De son côté, Francis Dupuis-Déri expose le dilemme des anarchistes d’aujourd’hui relativement au démantèlement de l’État-providence. Rendons-nous à l’évidence : l’histoire s’écrit tous les jours. Et cet ouvrage collectif peut nous accompagner sur ces chemins cahoteux.

En 1993, John Mark Ockerbloom crée Online Books Page. Contrairement au projet Gutenberg, ce projet cherche à répertorier et réunir différents textes numériques anglophones déjà publiés, au sein d’un point d’accès unique. En 1995, Jeff Bezos crée Amazon. La presse, dans son sens large, commence alors à se mettre en ligne. De son côté, Brewster Khale fonde Internet Archive. En 1997, la Bibliothèque nationale de France crée Gallica.

En 2000, le logiciel de lecture Mobipocket est créé. Le Gemstar ebook devient alors la première tablette de lecture numérique officielle. En 2001, Adobe Flash Player lance son premier logiciel gratuit qui permet la lecture de fichiers numériques. L’année 2001 marque enfin la création du premier smartphone. En 2004, la compagnie Sony produit sa propre tablette. En 2007, Amazon commercialise Amazon Kindle, ou Kindle, qui permet à l’entreprise de se spécialiser dans la lecture numérique, alors qu’elle se concentrait jusque là sur l’édition numérique.

Comments are closed.