Les Rites de naissance dans le judaïsme PDF

Les Rites de naissance dans le judaïsme PDF

Une réorganisation et une clarification du contenu paraissent nécessaires. Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. Pour le judaïsme, le mariage est un acte religieux de sanctification et d’élévation. Devant l’Éternel et la communauté d’Israël, un homme et une femme acceptent de vivre ensemble dans l’amour et le les Rites de naissance dans le judaïsme PDF mutuel, et de transmettre à leur descendance les valeurs traditionnelles.


Cet ouvrage souligne la variété des rites de naissance dans le judaïsme (circoncision, rachat du premier-né, mappah, bain rituel, pratiques purificatoires). Il fait apparaître la complexité et la richesse d’un rituel qui suscite différentes questions:

Pourquoi ces rites sont-ils toujours transmis alors que d’autres ont disparu? Pourquoi semblent-ils se décliner uniquement au masculin pluriel? Pourquoi la place du père y est-elle prépondérante? Quelle est la parenté entre tenants du judaïsme officiel et juifs laïques qui rejettent tout sens religieux? Quelle conscience les pratiquants d’un rite ont-ils de sa signification et de ses transformations?

Les sources comparées (archives sur la vie des juifs en France aux XIXe et XXe siècles, textes religieux et objets singuliers, témoignages recueillis par l’auteur), ont permis une approche originale à la croisée de l’histoire, de la sociologie et de l’anthropologie. L’auteur montre les différents degrés de lecture de ces rites et fait apparaître une logique symbolique où interviennent le sacré, la pureté et le rapport au corps.

Patricia Hidiroglou est agrégée de l’université et docteur en ethnologie. Maître de conférences à l’Université Paris-I Panthéon-Sorbonne, elle enseigne l’anthropologie historique et religieuse. Elle a publié L’Eau divine et sa symbolique.

Le couple est alors comparé à un autel de sainteté. Pour commencer, les futurs époux doivent remplir un certain nombre de démarches avant le mariage. Ces formalités sont notamment destinées à définir si l’homme et la femme qui se présentent sont aptes à se marier selon les préceptes de la loi juive. Il est nécessaire de contacter le rabbin trois mois avant la cérémonie.

Un dossier est établi et la femme et l’homme doivent ensuite suivre plusieurs cours avant le mariage. Il s’agit des lois régissant les rapports entre époux, l’un envers l’autre et séparément. Dans la plupart des mariages juifs sépharades, la cérémonie du mariage est précédée par la soirée du henné. Selon la loi juive le mariage se concrétise par le seul fait que l’homme prononcé cette phrase devant 2 témoins.

Comments are closed.