Les petits animaux des jardins et des maisons : 720 espèces, leur description, leur habitat PDF

Les petits animaux des jardins et des maisons : 720 espèces, leur description, leur habitat PDF

Tipulidae, ressemblant à un moustique à très longues pattes. De la famille des mouches, et pris à tort pour un moustique, ce n’est cependant pas un insecte piqueur. Ses larves peuvent engendrer quelques dégâts dans les prairies permanentes et les semis. En français,  tipule  est un substantif les petits animaux des jardins et des maisons : 720 espèces, leur description, leur habitat PDF, emprunté au latin tippula signifiant  araignée d’eau .


De la cave au grenier, nos penderies, nos garde-manger, nos lambris sont habités par des cohortes de petits animaux parfois invisibles. Utiles ou nuisibles, des centaines d’espèces tirent parti des recoins de l’architecture et des richesses des plates-bandes de nos jardins. La première partie de ce guide nous en propose un inventaire illustré, nous indiquant leurs signes distinctifs, les traces de leur présence, ou encore leur impact sur notre environnement. En seconde partie, des tableaux précisent à quels endroits on peut rencontrer chacun d’eux. Référence indispensable des curieux du quotidien, ce nouveau guide se fera le compagnon des investigations de notre univers familier. Un panorama complet de plus de 720 espèces qui peuplent notre univers familier. Des descriptions claires et précises, classées par familles et espèces. 800 illustrations couleur pour une identification immédiate. Des informations détaillées et concrètes pour un repérage efficace.

La tipule des prairies a l’aspect d’un moustique de très grande taille, au corps de 20-25 mm de long pour la femelle et de 16-18 mm pour le mâle. Les ailes font 15 à 22 mm et les pattes postérieures sont beaucoup plus longues que le corps. La tête est allongée, le thorax gris à stries longitudinales foncées. Pour les distinguer, on observe que la femelle de T. 15 à 20 soies sur le bord supérieur des pièces génitales alors que les forceps de T. Les œufs sont noirs, étroits, rigides et font environ 1 mm de long.

La larve est un long asticot de 3 à 4 cm de long, communément appelée  ver gris  en raison de sa couleur gris terreux. Le corps est mou mais très résistant, il s’allonge et se rétracte de façon importante. La larve vit dans le sol où elle se nourrit de racines de plantes. La tipule des prairies a une seule génération annuelle. Les adultes ont une durée de vie de 10 à 15 jours.

Les adultes apparaissent à partir de juin. Durant l’été jusqu’en septembre-octobre, les adultes volent le matin et le soir dans les endroits humides. L’œuf se développe en 15 jours dans un milieu très humide et donne une jeune larve qui n’a que 1,5 mm au début de l’hiver. La larve, très résistante au froid, hiverne sans entrer en diapause. Elle creuse des galeries souterraines qui débouchent à l’air libre pour sortir se nourrir la nuit. Elle passe par quatre stades larvaires de septembre à juillet-août.

Elle se nymphose dans le sol à partir du mois de juin. La nymphe subit un développement durant 10 à 20 jours. Au moment de l’éclosion, la nymphe monte dans la galerie. Tipulosa paludosa est présente en France. De répartition holarctique, cette tipule est présente dans toute l’Europe. Elle a été introduite accidentellement en Amérique du Nord. Les tipules sont consommées par les oiseaux et les batraciens.

Comments are closed.