Les métiers de l’informatique PDF

Les métiers de l’informatique PDF

Métier à les métiers de l’informatique PDF programmable de Jacquard. La règle à calculer : William Oughtred imagine dès 1620 et réalise en 1632 les premières règles à calculer.


La Pascaline : Blaise Pascal invente la machine à calculer. Basile Bouchon invente le premier métier à tisser programmé par la lecture d’un ruban perforé. Jean-Baptiste Falcon remplace le ruban perforé de Bouchon par une série de cartes perforées reliées entre elles. Jacques de Vaucanson crée un métier à tisser entièrement programmable, ne nécessitant que la rotation d’une manivelle pour fonctionner, mais il est limité dans sa programmation par la circonférence de son cylindre à trous et donc ne fut pas commercialisé.

Joseph Marie Jacquard synthétise les travaux de ses prédécesseurs et invente le métier Jacquard. Première machine à calculer automatique: la machine à différences de Charles Babbage qui utilise les résultats de l’opération précédente dans l’opération en cours. Carte rectangulaire beige clair avec dans le sens de la longueur 10 lignes constituées chacune d’une suite de chiffre identique, de 1 à 10. Ce spécimen date de la décennie 1970. Babbage remplace le cylindre de programmation à picots de sa machine analytique par la lecture de cartes jacquard, rendant sa machine infiniment programmable. Il utilise un autre lecteur de cartes pour la lecture des données. Le but principal est toujours le calcul et l’impression automatique de tables mathématiques.

La carte perforée de Herman Hollerith, première utilisation concrète de cartes Jacquard en-dehors de l’industrie du textile. Leonardo Torres Quevedo remplace toutes les fonctions mécaniques de la machine analytique de Charles Babbage par des éléments construits avec des relais électromécaniques. Création de la Compagnie des Machines Bull à Paris. Howard Aiken propose à IBM de construire le Mark I dont l’architecture est basée sur la machine analytique de Babbage. Conception du Plankalkül, un langage de programmation, par l’ingénieur allemand Konrad Zuse qui ne dispose à l’époque d’aucun ordinateur. Frederic Calland Williams, Tom Kilburn et Geoff Tootill. Alan Turing développe sur le papier le premier programme capable de jouer une partie d’échecs complète.

Alan Turing se suicide en mangeant une pomme contenant du cyanure. CUBA, CAB 1011 et CAB 2000. IBM présente à Paris son ordinateur moyen IBM 650. Le General Problem Solver par Allen Newell et Herbert Simon. IBM présente de nouveaux ordinateurs transistorisés, dont l’IBM 1401. La SEA présente son CAB 500, mini-ordinateur doté d’un langage évolué en français,  PAF .

Comments are closed.