Les institutions en Nouvelle-Calédonie : Institutions politiques et administratives PDF

Les institutions en Nouvelle-Calédonie : Institutions politiques et administratives PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. La province Sud est une des trois provinces qui constituent la Nouvelle-Calédonie. La province Les institutions en Nouvelle-Calédonie : Institutions politiques et administratives PDF est la province calédonienne la plus peuplée mais aussi la plus riche et la plus développée. On y trouve l’aéroport Nouméa – La Tontouta qui est le seul aéroport international de l’archipel.


Malgré son urbanisation importante la province Sud conserve une forte biodiversité. La Province Sud correspond plus ou moins à la moitié sud-est de la Grande-Terre ainsi que l’île des Pins. 2 à l’intérieur de la Chaîne Centrale, les seules communes néo-calédoniennes à n’avoir aucun accès à l’océan. 1 commune insulaire : l’île des Pins. La commune de Poya a vu quant-à-elle son territoire divisé entre les Provinces Sud et Nord.

C’est la plus peuplée et la plus riche des provinces. Et cette domination n’a cessé d’augmenter au fil du temps avec une croissance soutenue depuis plus d’une vingtaine d’années. La domination de la Province Sud dans l’économie néo-calédonienne est imposante dans tous les domaines. En matière d’équipement des ménages, la Province connaît également de fortes avances sur les deux autres collectivités, bien que celles-ci aient tendance à se réduire. Le port de Nouméa, propriété du port autonome de la Nouvelle-Calédonie, est le plus ancien et le plus important de l’archipel, tant pour le transport de marchandises que de passagers. Le développement de l’usine du Sud a entraîné la construction d’un port industriel dans la baie de Prony. Jusqu’en 2011, le catamaran Aremiti 4 effectuait trois rotations hebdomadaires vers l’Île des Pins et deux rotations hebdomadaires vers le site de Prony.

Comments are closed.