Les francs-maçons sous l’Occupation : Entre résistance et collaboration PDF

Les francs-maçons sous l’Occupation : Entre résistance et collaboration PDF

Parade allemande devant l’arc de triomphe les francs-maçons sous l’Occupation : Entre résistance et collaboration PDF l’Étoile en juin 1940. Photo d’une rue parisienne en 1941.


Parmi les femmes et les hommes persécutés par la police de Vichy et la Gestapo, les francs-maçons figurent en bonne place : 64 000 furent fichés ; 3000 fonctionnaires perdirent leur emploi et plus d’un millier furent assassinés par les Allemands. Nombre de francs-maçons furent résistants et beaucoup le payèrent de leur vie. Quelques-uns s’engagèrent aux côtés du maréchal Pétain, d’autres adoptèrent une attitude plus ambiguë. De Jean Zay à Pierre Brossolette en passant par Bernard Faÿ ou Pierre Laval sans oublier Otto Abetz, onze portraits passionnants, qui sont autant de destinées particulières, étayent les propos d’Emmanuel Pierrat et jettent sur cette sombre période un éclairage inhabituel.

Zones d’occupation en France de 1940 à 1944. France continentale, précédée par la libération de la Corse en octobre 1943. Pétain, président du Conseil jusqu’au 10 juillet 1940, puis chef de l’État dans le cadre du régime de Vichy. De fait, le pays se trouve inféodé à l’Allemagne nazie.

La vie en France sous l’occupation allemande se caractérise par la pénurie et par la répression. Poste de contrôle allemand sur la ligne de démarcation. Dans les départements du Nord-Est, est définie une zone interdite au retour des gens partis en 1940. Article détaillé : Paris sous l’Occupation allemande. Au-dessous des districts, une Feldkommandantur est installée dans chaque département et une Kreiskommandantur dans un certain nombre de sous-préfectures.

Abwehr, présent dans les chefs-lieux de district. Oberg prend ses fonctions à Paris le 1er juin 1942. Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. La vie des Français a d’abord été marquée par les pénuries. Des locomotives, des camions, des chevaux de trait partaient en grand nombre vers l’Allemagne. J2, J3, T, denrées diverses, juillet 1944. Les problèmes de ravitaillement touchent rapidement les magasins français qui manquent de tout.

Comments are closed.