Les Etats-Unis d’aujourd’hui PDF

Les Etats-Unis d’aujourd’hui PDF

Seuls les utilisateurs inscrits depuis quelques jours et ayant les Etats-Unis d’aujourd’hui PDF quelques modifications peuvent la modifier. Les États-Unis sont une grande puissance politique, militaire, économique et culturelle.


Académicien, géographe, historien, sociologue, André Siegfried est considéré comme le père fondateur de la science politique française. Siegfried se méfie des théories et des généralisations auxquelles il préfère les voyages, l’étude de terrain qui, seule, permet l’observation des comportements humains.En faisant appel à la méthode inductive du reporter, il annonce la modernité d’une démarche globale qui allie histoire, démographie, psychologie sociale, sociologie, économie et géographie.
Fruit de ses nombreux voyages outre-Atlantique, Les Etats-Unis d’aujourd’hui paraît en 1927 dans le contexte américain d’avant la crise de 1929. Siegfried a pour originalité de proposer une vision européenne d’une société américaine mal connue en France, et c’est ce point de vue à la fois informé et novateur qui séduit aussi les Américains à qui l’ouvrage servira de révélateur en leur faisant prendre conscience de leur véritable identité.
C’est ce texte majeur que l’américaniste renommé Jean-Michel Lacroix invite à découvrir et dont les échos frappent, dans le contexte actuel de la mondialisation, par leur étonnante modernité.
 

La monnaie est le dollar et la langue la plus parlée l’anglais. Pour en savoir plus, lire l’article : Histoire des États-Unis. Mesa Verde, Colorado : vestiges d’une ville anasazie. Les premiers habitants de l’Amérique du Nord sont arrivés d’Asie à la fin de la Préhistoire en passant par l’actuel détroit de Béring qui était alors pris par les glaces.

Dans les Grandes Plaines, les Sioux pratiquaient la chasse au bison. Sur la côte Est, les Iroquois étaient d’excellents agriculteurs. 16e siècle, les Européens ont traversé l’océan atlantique et commencé à habiter sur les terres amérindiennes. Les Anglais ont créé treize colonies sur la côte est, alors que les Français se sont installés dans le centre du pays et les Espagnols dans le sud. Ils ont fait venir de force des esclaves africains pour travailler dans les plantations de tabac puis de coton. Pour en savoir plus, lire l’article : Colonies anglaises d’Amérique du Nord.

Pour en savoir plus, lire l’article : Guerre d’indépendance des États-Unis. Tout au long du XIXe siècle, les Américains ont étendu leur pays vers l’ouest, soit en faisant la guerre aux Amérindiens et aux Mexicains, ou soit en achetant des territoires. En 1848, la Californie est rattachée aux États-Unis : le pays s’étend désormais de la côte atlantique à la côte pacifique qui sont reliées par le chemin de fer en 1869. Cette époque est aussi marquée par la Guerre de Sécession qui opposa les états du nord aux états du sud esclavagistes. Les Nordistes, menés par le président Abraham Lincoln remportèrent la victoire et l’esclavage des Noirs fut supprimé. Cependant, leurs descendants vivaient dans la discrimination.

Enfin, les États-Unis ont connu d’importantes transformations dans la deuxième moitié du XIXe siècle : le pays est de plus en plus peuplé en partie grâce aux migrants venus d’Europe. Les villes américaines ont fortement grandi et les industries se sont multipliées. Les premiers gratte-ciel sont construits à New York et Chicago. Les États-Unis sont entrés dans la Première Guerre mondiale aux côtés des Français et des Anglais contre les Allemands et leurs alliés. Ils sortent vainqueurs du conflit, mais la crise économique de 1929 fait augmenter fortement le chômage et la pauvreté. L’armée américaine reprend les territoires conquis par les Japonais dans le Pacifique et en Asie de l’Est.

Comments are closed.