LE MASSIF DU MONT BLANC.LES 100 PLUS BELLES COURSES PDF

LE MASSIF DU MONT BLANC.LES 100 PLUS BELLES COURSES PDF

Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. Le massif, LE MASSIF DU MONT BLANC.LES 100 PLUS BELLES COURSES PDF fait de son altitude et du petit nombre de vallées l’entrecoupant, est inhabité. En effet, les glaciers occupent les dépressions jusque bas dans les vallées, et les torrents qu’ils alimentent ne suffisent pas à éroder le massif. Le mont Blanc avec les aiguilles de Chamonix et la Mer de Glace.


Massif du Mont-Blanc vu par le satellite SPOT. Panorama de la partie centrale du massif du Mont-Blanc, avec le nom de quelques sommets. Les plus connus, sur le versant nord, sont la Mer de Glace, le glacier d’Argentière, le glacier des Bossons et celui de Tré la Tête. Le glacier d’Argentière et l’aiguille Verte. La partie basse du glacier des Bossons.

Le massif du Mont-Blanc fait partie des massifs cristallins externes des Alpes. Le massif est un des endroits les plus prisés en France et en Europe pour la pratique de l’alpinisme grâce aux courses de tous niveaux. Il couvre 2 800 km2 et concerne 100 000 habitants, répartis dans 35 communes : quinze en France, dans les départements de Savoie et Haute-Savoie, quinze en Suisse, dans le canton du Valais, et cinq en Italie, dans la région autonome Vallée d’Aoste. L’Espace Mont-Blanc est créé, en 1991, par les ministres de l’environnement de France, d’Italie et de Suisse. Massif du Mont-Blanc en été vu du col du Joly.

François Labande, La Chaîne du Mont-Blanc : Guide Vallot. Jean-Louis Laroche, Florence Lelong, Alpinisme plaisir dans le Massif du Mont-Blanc, Glénat, coll. Jacques Gendrault, Patrice Labarde, Le Massif du Mont-Blanc, Le Télégramme, coll. Pierre Millon, Le tour du Mont-Blanc, Glénat, coll. Robert Vivian, Glaciers du Mont-Blanc, La Fontaine De Siloe, coll. Le plus grand glacier français est le glacier Cook, qui se trouve hors du territoire métropolitain, aux îles Kerguelen, et s’étend sur 500 km2. Ravanel,  Modélisation statistique de la distribution du permafrost de paroi : application au massif du Mont-Blanc , Géomorphologie : relief, processus, environnement, Vol.

Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 14 mars 2019 à 17:20. Please forward this error screen to hybrid1595. Cette géographie complexe explique que le Vercors a longtemps manqué d’une réelle unité, les déplacements et échanges économiques se faisant entre le massif et la plaine, plutôt qu’entre les différentes parties du massif.

Celui-ci est désormais un site de sports en pleine nature où l’environnement est protégé. Auparavant, il n’est utilisé que pour nommer la haute vallée de la Vernaison, dans le canton de La Chapelle-en-Vercors, correspondant approximativement à l’actuel territoire du Vercors drômois. Toutefois, ce sont les géographes Raoul Blanchard et son élève Jules Blache qui, à la fin des années 1920 et au début des années 1930, popularisent ce terme. Il est entouré par le massif de la Chartreuse au nord-est, le massif du Taillefer face à la Matheysine à l’est et le massif du Diois au sud. Modèle numérique de terrain du massif du Vercors.

Lans-en-Vercors, régions d’Autrans, de La Chapelle-en-Vercors, etc. Du fait de ce relief, plusieurs parties du Vercors sont particulièrement isolées du reste du massif. De ce fait, les habitants doivent redescendre dans la plaine et remonter par une autre route s’ils souhaitent accéder à l’intérieur du Vercors. Le relief particulier du Vercors lui vaut deux surnoms. Carte topographique avec les régions du Vercors. Les Coulmes, au nord-ouest, ont toujours été la partie la plus boisée du massif. Dans cette région, le Vercors ressemble plus à une montagne qu’à une succession de plateaux, les plis du calcaire urgonien étant plus arrondis.

Vercors pour le tourisme, en particulier le ski de fond et le ski alpin. Cette région est très appréciée des Grenoblois pour leurs sorties du week-end. Le Vercors drômois est constitué de plateaux plus petits, mais plus nombreux. Au nord du Vercors drômois se trouvent plusieurs gorges traversées par des routes impressionnantes taillées à même la falaise. Les plateaux herbeux du Vercors drômois sont utilisés comme alpages en été. Les Hauts-Plateaux du Vercors constituent la zone la plus haute, la plus sauvage et la plus protégée du massif. Cette zone ne comporte aucun résident permanent, aucune route bitumée, et aucun véhicule à moteur n’y est autorisé.

Les seules activités économiques sont l’exploitation des forêts selon le modèle de la futaie jardinée et l’utilisation des pâturages comme alpages en été. Sur le pourtour du massif, le parc régional du Vercors recouvre partiellement ou entièrement quatre autres zones géographiques. Le Royans, au nord-ouest, est une région vallonnée vouée à l’élevage et à la culture de noyers. La Gervanne, dans le sud-ouest, est une zone de collines accidentée au pied des plateaux, où l’on trouve de jolis villages.

Comments are closed.