Le livre de Bernard Allègre: ou la nouvelle continuation – 3 PDF

Le livre de Bernard Allègre: ou la nouvelle continuation – 3 PDF

On nous cache le livre de Bernard Allègre: ou la nouvelle continuation – 3 PDF, on nous dit rien ! Au 1er décembre, le Kiosque permanent est devenu payant, au prix de 2 euros mensuels. Retrouvez gratuitement ses archives pour novembre 2010.


Le lecteur trouvera ici la suite du Livre de Bernard Allègre, livre que son auteur nous a dit vouloir, comme Chrétien de Troyes pour le premier des siens, qu’il reste « dans les mémoires tant que durera la chrétienté ». Cette curieuse volonté termine un long avertissement que l’auteur, âgé et désireux de garder l’anonymat, se réserve de mettre un jour en exergue à l’oeuvre complète, si, comme il le dit, Dieu lui prête vie. Le présent troisième tome poursuit le cycle des années de formation et d’apprentissage du héros. Il sera donc suivi de plusieurs autres qui achèveront le récit de la vie et des aventures de Bernard Allègre en France et en Afrique. Version moderne d’une « nouvelle continuation » donnée à la dernière oeuvre inachevée de Chrétien de Troyes, nouvelle quête aussi d’un Graal pleinement restitué à ses origines chrétiennes, ce récit lucide et sans concession retrace la quête existentielle, mais surtout spirituelle, d’un jeune chrétien du XXe siècle.

Dans des documents que Libération s’est procurés, plusieurs préfectures ordonnent d’exclure les clandestins des abris d’urgence , annonce un article réservé aux abonnés du site du quotidien. Etat au logement, Benoist Apparu, a réagi :  J’ai fait appeler les trois préfectures, c’est réglé , assure-t-il. Faisons de la délation : ces sympathiques demandes préfectorales émanaient du Calvados, du Haut-Rhin et de l’Yonne. UMP qui avait obtenu l’instauration des tests ADN pour vérifier les liens de parenté dans les procédures de regroupement familial : Thierry Mariani. Le chef de file du collectif  la droite populaire  dont la devise est Nation, Patrie, République et travail. L’ancien ministre de la Relance Patrick Devedjian a fait œuvre de créativité sur le forum de Radio J, comme le rapporte L’Obs. Claude Allègre, de passage à Nantes pour y donner une conférence sur la science et les médias, fut victime d’un odieux attentat pâtissier.

Le gouvernement nous annonçait alors la création massive d’emplois. Cinq ans plus tard, on peut constater le désastreux bilan de cette politique : la politique fiscale en matière de services à la personne est injuste, coûteuse, et inefficace en terme de création d’emplois. Dans Il était une fois le salariat, documentaire d’Anne Kunvari, Iskra, Paris, 2006. Ainsi le Conseil représentatif des associations noires a-t-il finalement décidé de retirer sa plainte contre le directeur de cabinet de Brice Hortefeux, Michel Bart, auteur de la directive de la honte ciblant  en priorité les Roms . La vidéo date du débat parlementaire sur les retraites du 10 septembre mais le buzz a prolongé sa notoriété bien au-delà de l’hémicycle, visionnée plus de 175 000 fois ! A ceux qui reprochent au chef de l’Etat le faste inouï avec lequel Paris a accueilli le dictateur chinois Hu Jintao, il est de bon ton de répondre sur le terrain du réalisme économique et de mettre en avant les affaires conclues à l’occasion de sa visite.

Dior de l’avenue Montaigne à Paris. Info relayée hier sur son blog par le journaliste du Monde Philippe Le Coeur : Les limitations des retraites-chapeau et des parachutes dorés annulées par le Sénat. Notre Phrase du jour est signée Jean-Luc Mélenchon, prononcée à son arrivée au Parc des expositions du Mans où se déroule le congrès du Parti de gauche qu’il préside, face à des journalistes l’interrogeant sur une possible implication de Nicolas Sarkozy dans le scandale Karachi. Michel Mazens était entre 1995 et 2006 le PDG de la Sofresa, société chargée de négocier au nom de l’Etat français les grands contrats d’armement. Woerth devant la Cour de justice de la République ? PS : l’illustration du haut de l’article provient de l’ami Cui cui fit l’oiseau, accompagnée de la légende suivante :  Madame et Monsieur Woerth à l’Élysée, salués par la Garde Républicaine après la remise du grade de commandeur de  l’ordre de la casserole .

C’est une ville qui concentre la fortune, qu’il s’agisse de vieilles familles où des nouveaux riches dans les affaires. Comme si l’on n’avait pas assez d’une Mam au gouvernement, Sarkozy en est allé chercher une deuxième ! Dans la série  je vends mes convictions contre un plat de lentilles , voici Marie-Anne Montchamp et ses faux airs de Zézette dans Le père Noël est une ordure. C’était dans les promesses de campagne du candidat Sarkozy :  Si je suis élu, mon gouvernement sera limité à 15 ministres pour être plus efficace  et  Je gouvernerai avec un gouvernement resserré . Le gouvernement Fillon I comptait 16 ministres mais 21 membres avec ses secrétaires d’Etat et Fillon II au départ 33, gonflant ensuite au fil des remaniements jusqu’à 39 membres. PS : l’unique marchand de journaux du village, pour cause de  changement de propriétaire , était fermé.

Nous reviendrons donc plus tard sur le contenu de ce nouveau titre. Au pouvoir depuis mai dernier, le gouvernement britannique de David Cameron a fait face ce mercredi à sa première grande manifestation, relate le site de TF1. Le mois dernier, l’annonce du plan drastique de restriction budgétaire avait été à l’origine de quelques défilés, sans plus. Etait-ce si difficile d’inclure dans la loi sur les retraites un article concernant les pré-retraités, qui précise que la réforme ne les concerne pas ? 11 novembre 2010 : jour férié pour le Kiosque aussi !

Remarquable article de Laurent Mauduit publié par Mediapart sous le titre suivant : Sous la farce du remaniement, la crise du sarkozysme. C’est donc l’année de ses 10 ans que le jeune Alix B. Nicolas Sarkozy a promulgué la loi sur la réforme des retraites, annonce ce matin le site du Journal du dimanche. Le chef de l’Etat n’a pas perdu de temps. Mardi, le Conseil constitutionnel validait le texte. Mardi, le président promulguait la loi.

Mercredi matin, le Journal officiel publiait les 118 articles. Ils ont 20 ans mais n’ont pas le cœur à la fête. Loin de l’image d’une jeunesse insouciante et rêveuse, eux pointent au chômage ou ont un travail qui ne leur permet pas de boucler les fins de mois. Ils sont même de plus en plus nombreux à frapper à la porte d’une organisation caritative pour recevoir un colis alimentaire. C’est ce qui ressort du rapport annuel du Secours catholique rendu public ce matin. En l’écoutant, à défaut de la gifler, nous avons vraiment ressenti une furieuse envie de casser la télévision.

Ancien chauffeur des Bettencourt, Dominique Gautier dit tenir la confidence de la gouvernante Nicole Berger, décédée depuis :  M. Sarkozy était venu chercher de l’argent chez M. C’était juste en pleine campagne électorale . Encore hier soir lors de l’émission de France 2 Mots croisés, l’insupportable Nadine Morano s’est insurgée d’  accusations sans preuves . Faisons-lui la leçon : il s’agit de plusieurs témoignages, corroborés par un faisceau d’éléments précis, que rappelle Mediapart.

Ah ils sont gonflés, au Figaro ! La popularité de Sarkozy reste stable dans la tempête, se réjouit le quotidien à la Une de son édition du 5 novembre dernier. Elle n’est en réalité qu’un vulgaire copié-collé d’une autre photo de Mme la ministre, prise lors d’un sommet franco-allemand qui s’est tenu en février dernier. Ce que révèlent ces tripatouillages photoshopesques ? L’UMP, qui avait organisé mercredi sa convention sur l’éducation, a édité un dépliant vantant le bilan du gouvernement sur l’école depuis 2007.

Les nouveaux habits du président Sarkozy n’auront pas tardé à se déchirer en lambeaux. Pourtant, cette fois, après son intervention télévisée du 16 novembre, c’était sûr, c’était la bonne. Plus calme, plus modeste, assagi, au-dessus de la mélée: l’homme se fondait enfin pleinement dans la fonction. La fiction aura duré trois jours, le temps que l’affaire Karachi le rattrape. Vendredi 19 novembre, en déplacement à Lisbonne pour le sommet de l’OTAN, une trentaine de journalistes français attendent que le conseiller diplomatique de l’Elysée Jean-David Levitte, vienne leur parler en off.

Comments are closed.