Le compromis historique ou la génération de 1968 au service de la mondialisation PDF

Le compromis historique ou la génération de 1968 au service de la mondialisation PDF

Please forward this error screen le compromis historique ou la génération de 1968 au service de la mondialisation PDF vulpecula. 19 : Etienne Chouard à Sud Radio. Internet permet de faire bouger les choses.


L’Europe, et surtout la France, présentent un paradoxe : les élites dirigeantes intellectuelles et politiques se sont formées dans la révolution de 1968 et les luttes pour la victoire du socialisme autogestionnaire. Or la victoire de ces élites arrivées à l’âge du pouvoir, coïncide avec le renouveau triomphal d’un libéralisme devenu mondialiste. Il se traduit par l’Europe du droit de la libre concurrence sur un grand marché, devenu aussi une zone monétaire de libre circulation des capitaux. C’est le résultat d’un compromis historique implicite, réalisé par une somme de non-dits, passés entre la génération de 1968 et le libéralisme mondialiste. Adam Smith, l’école de Chicago, et le consensus de Washington ont détrôné Marx, Mao et Trotski. Cependant, Jean-Paul Sartre et les freudiens fondent un nouvel ordre moral de la culpabilité des nations européennes, avec ses interdits et ses excommunications. Ceux qui osent la contester deviennent les suppôts du mal, puisqu’ils attaquent le bien. Il en résulte un dépérissement du politique, qui communique au lieu de décider. Ses pouvoirs passent à la Commission européenne, modèle d’un laboratoire de la gouvernance mondiale où le capitalisme d’entreprises se réalise sur le dépérissement de l’Etat

Il suffit que des gens aillent dans ces multiples conférences où on leur délivre les couillonnades ambiantes, lèvent la main et demandent « que pensez-vous du modèle Janus ». A part cela je serai présent mercredi 20 mars, à 19 h 30, à l’école des Arts et Métiers d’Aix en Provence, lors de la conférence de Jean-Pierre Luminet, qui est resté encore cette fois sourd à toute proposition de rencontre. 19 : Au sein des Gilets Jaunes une idée est en train de se faire jour. Quelles sont les règles, les lois auxquelles il accepterait d’obéir, parce que ce sont celles qu’il aurait voules, assemblées dans une nouvelle Constitution? De Gaulle disait « les Français sontdes veaux ».

Et si le peuple, malgré tout, pensait. Ce que les Français veulent, ça n’est pas ce que représente l’actuelle constitution, ni ce que disent ceux qui sont censés les représenter. Savez-vous d’ailleurs comment ont été réalisé les nombreux ajouts dont elle est porteuse, cette constitution de 1958? Les présents, ça suffit, voyez l’article 89.

Une gosse de vingt ans, infirme à vie. Elle dit ce n’est pas comme ça qu’on m’avait présenté mon pays à l’école. Un policier assomme un homme menotté. 19 : Comment un RIC, qui impliquerait une révision constitutionnelle, pourrait-il faire l’objet d’une réponse du gouvernement ? Non, ils ont cessé de nous représenter. Une constitution émanant du peuple lui-même, réuni en une multiplicité d’Assemblées Constituantes communiquant grâce à Internet.

Comments are closed.