La saga des paquebots de Saint-Nazaire PDF

La saga des paquebots de Saint-Nazaire PDF

Sauter à la navigation Sauter à la recherche Les portails de Wikipédia permettent de structurer la la saga des paquebots de Saint-Nazaire PDF des articles autour d’un thème donné. En effet, au sein de Wikipédia, les informations sont souvent dispersées et il est difficile de les retrouver. Pour visualiser les bandeaux, voir Modèles de lien portail. Pour la catégorie, voir Catégorie:Modèle lien vers portail.


Voici la liste complète des portails. Elle permet entre autres de contrôler le nombre exact des portails de Wikipédia en français. Cette liste n’inclut pas les éventuelles pages de redirection afin d’avoir ici un compte unique des portails proprement dits. Sauter à la navigation Sauter à la recherche Un paquebot est un navire conçu pour le transport d’un plus ou moins grand nombre de passagers sur de grandes distances. Cette liste recense les principaux paquebots de l’histoire. La compagnie et les autres noms du navire au cours de sa carrière sont précisés à chaque fois. Les dates de service sous ce nom sont également données pour distinguer plusieurs navires homonymes.

La signification des préfixes MS, RMS, SS etc. American Line : percute un rocher et coule en juillet 1875. Compagnie générale transatlantique, ferraillé en 1922. Cunard Line : détruit par un incendie en 1891.

Elder Dempster Lines, torpillé durant la Seconde Guerre mondiale. Compagnie des messageries maritimes : s’échoue et se brise en deux sur une plage de La Réunion le 4 mars 1913. White Star Line, torpillé en 1917. Compagnie générale transatlantique, échoué à Marseille en 1900. Royal Mail Steam Packet Company directement converti pour usage militaire et coulé le 29 février 1916. Société Italienne de Navigation : abordage et naufrage entre Nantucket et New York le 25 juillet 1956. Allan Line : naufrage dans le brouillard le 27 avril 1863, près de Cape Race sur l’île de Terre-Neuve en route vers Liverpool, 238 morts.

Compagnie générale transatlantique : heurt d’un récif suivi d’un incendie en 1971. Union SS Company of New Zealand. 1917 au large d’Alexandrie : 610 morts. Blue Star Line : torpillé en 1940. Celtic Pacific Ltd, ex- Radisson Diamond et Omar Star.

Comments are closed.