La dernière guerre – tome 1 49 jours PDF

La dernière guerre – tome 1 49 jours PDF

Pour la dernière guerre – tome 1 49 jours PDF votre lecture, ce document de 65 pages peut être téléchargé au format PDF. Résumé : Les enfants traversent l’Histoire au contact du vécu émotionnel des adultes qu’ils côtoient. Leur amour, leur conscience innée ne sont jamais reconnus.


Un choix pour l’éternité.

Devenus adultes à leur tour, ils remettent en scène les traumatismes qui leur furent infligés et deviennent les acteurs de leur propre tragédie. Comme nous tous, Liliane et Maurice ont idéalisé leur enfance passée dans le Jura, pendant la seconde guerre. Lorsque je démarrai la présente recherche, mon intention était simplement de découvrir l’enfance de Liliane et Maurice, passée dans le Jura, une région que je connais maintenant depuis quelques années. Je découvris peu à peu que le vécu de Liliane et Maurice me touchait plus particulièrement.

Bien qu’étant de la génération de mes parents, ils m’évoquaient mes grand-parents maternels qui, comme eux, avaient des origines paysannes. Leur mode de vie me rappelait les fermes de Haute-Savoie que je côtoyais durant les vacances de mon enfance. Ils me parlaient de la France dont mon grand-père paternel était originaire. Ain, si proche de la Suisse où j’avais grandi. J’eus le désir d’approfondir le vécu des enfants du Jura par d’autres témoignages existants. Au fil des lectures, m’apparut l’importance qu’avaient eue les traumatismes de guerre dans ce qu’est aujourd’hui l’inconscient collectif français. Par le présent essai, je cherche à mettre à jour la force des mécanismes inconscients qui nous poussent à remettre en scène d’anciennes souffrances.

Pour moi, cette dynamique a un sens qui est celui d’une libération de l’homme, et la place des enfants est déterminante dans ce processus. Ma reconnaissance va à Liliane et Maurice pour avoir accepté de partager leurs souvenirs, et ma gratitude à Sylvie pour son amour et son indispensable accompagnement. Les citations des livres d’Anne-Marie Prodon sont publiées avec l’aimable autorisation de l’auteure et éditrice, que je tiens à remercier vivement. Maurice descend péniblement de son tracteur et s’approche en boitillant. Une arthrose à la hanche le fait toujours souffrir, mais il s’en accommode comme il peut.

Rendez-vous est pris à la ferme, une vieille bâtisse dans laquelle il vit encore avec sa s? Liliane m’accueille dans la cuisine où se tient l’indispensable poêle à bois, unique source de chaleur de la maison. Elle aussi a des choses à dire de leur vie commune, passée sur la montagne puis au chevet de leurs parents malades, et enfin l’un avec l’autre. On s’est trouvé les deux et si l’un partait, l’autre était seul, ça posait un problème. J’aimerais comprendre la puissance des sentiments qui les lient à ce lieu, à cette vie qui semble s’être arrêtée entre deux guerres. Quelles souffrances ont figé leurs destins ? Quelles fidélités les ont tenus ensemble au point de ne pouvoir fonder leur propre famille, de n’avoir eux-mêmes des enfants ?

Comments are closed.