L’Iliade et l’Odyssée PDF

L’Iliade et l’Odyssée PDF

Comme le montre l’abondance des monuments, des œuvres d’art et toute la  tradition littéraire qui va d’Homère aux travaux des mythographes modernes, la mythologie grecque est l’une des plus riches qui soient. Un examen rapide de ses l’Iliade et l’Odyssée PDF diverses peut laisser croire que ces légendes plus ou moins merveilleuses se présentent comme un tout cohérent, qui aurait été codifié et ordonné par le temps pour être facilement compréhensible pour un esprit moderne et figé une fois pour toute. La mythologie de l’antiquité classique comporte un très grand nombre de dieux, de déesses, de demi-dieux, ou de héros.


Un prince a enlevé la femme d’un roi. Une armée de 120 000 hommes s’est rassemblée pour aller la chercher : le début de dix années de guerre et de souffrances… Puis chacun des chefs vainqueurs est rentré dans sa patrie. Poursuivi par la colère de Poséidon, l’un d’entre eux mettra dix ans pour retrouver son foyer, sa femme et son fils…

Chaque puissance naturelle peut être représentée par une divinité. De plus il existe des sources multiples et divergentes sur l’histoire des divinités. Comme l’a écrit Pausanias dans son Périégèse «Les histoires grecques ont en général plusieurs versions et ceci est particulièrement vrai pour la généalogie. Les romains adoptèrent les dieux grecs et leurs légendes. C’est pourquoi c’est la même fiche qui sert en général aux deux civilisations. Toutefois certains dieux étaient spécifiquement romains et vous pourrez en trouver la liste dans les fiches consacrées à Rome.

Ces fiches comportent en général une iconographie prise aussi bien parmi les œuvres antiques que chez les modernes. Si les représentations artistiques des personnages de la mythologie vous intéressent suivez ce lien MYTH’ART. Du côté sources d’informations, je vous propose outre la bibliographie qui suit, les résumés de quelques grands textes classiques du monde antique et de quelques modernes ayant traité un sujet antique. Vous pouvez aussi accéder aux textes ou aux fiches des auteurs en cliquant sur leur nom. Vous trouverez aussi les expressions et des mots encore utilisés de nos jours qui font allusion à la mythologie classique. Quelques livres de librairie pour approfondir le sujet. Cette page est en semi-protection longue.

Les deux premières œuvres de la littérature occidentale que sont l’Iliade et l’Odyssée lui sont attribuées. Il est difficile de dire aujourd’hui, si Homère a été un individu historique ou bien une identité construite, un personnage conceptuel, et s’il est bien l’auteur des deux célèbres épopées qui sont au fondement de la littérature occidentale. D’où les enjeux de la question homérique même si les savants modernes croient à un personnage inventé. Margitès, et les poèmes des Hymnes homériques. La tradition veut qu’Homère ait été aveugle. L’image du  barde aveugle  est un lieu commun de la littérature grecque.

Tous les poètes grecs ne sont pas aveugles, mais la fréquence avec laquelle la cécité est associée à la poésie pousse à s’interroger. De plus, la pensée grecque associe très fréquemment cécité et pouvoir divinatoire : les devins Tirésias, Ophionée de Messène, Événios d’Apollonie ou Phinée sont tous privés de la vue. Proclos de Constantinople conclut la polémique dans sa Vie d’Homère, en disant que celui-ci fut avant tout un  citoyen du monde . Elles datent pour les plus vieilles de l’époque hellénistique et regorgent de détails dont certains remontent à l’époque classique : il en ressort qu’Homère est né à Smyrne, a vécu à Chios et a trouvé la mort à Ios.

Dans le même temps, Homère est également un descendant d’Orphée, ou un cousin, voire un simple contemporain du musicien. Samuel Butler dans The Authoress of the Odyssey, en 1897. D’autres remettent en cause l’existence d’un Homère historique. Le nom signifierait  otage  et différents récits visent à expliquer pourquoi Homère a reçu ce nom, après avoir été donné en otage par telle ou telle cité.

On a donc pu parler de l’ invention  d’Homère. Au-delà, le nom d’Homère est pratiquement synonyme, dans l’Antiquité, de la poésie épique dans son ensemble, de même que celui d’Hésiode désigne toute forme de poésie didactique. Ainsi, on trouve fréquemment son nom accolé aux titres des épopées du Cycle troyen. Cycle thébain était également considéré comme homérique. Certains lui attribuent également la Prise d’Œchalie. Du fait des maigres informations dont nous disposons sur Homère, certains ont mis en question son existence même.

Comments are closed.