L’acteur PDF

L’acteur PDF

De cette façon, le social est appréhendé comme étant un effet causé par les interactions successives d’actants hétérogènes, c’est-à-dire de l’acteur-réseau. Tout acteur est un réseau et inversement. Callon et Latour élaborent une théorie de la  fabrication  du fait scientifique qui repose sur quelques notions principales issues d’études menées en sociologie des sciences. Ce concept repris des travaux de L’acteur PDF Serres, ne doit pas être compris dans la même perspective que la traduction linguistique.


C’est une mise en relation qui implique toujours une transformation, c’est-à-dire d’une opération de traduction. Celle-ci consiste à relier des éléments et des enjeux a priori incommensurables et sans commune mesure. C’est par la controverse que s’élaborent les faits. En effet, la controverse précède toujours l’émergence d’un énoncé scientifique et d’une innovation.

En l’étudiant de plus près, on peut donc relier les étapes et les acteurs qui entrent dans le processus qui permet au fait de se construire. La notion d’entre-définition renvoie à une sorte de dialectique qui s’instaure entre le fait et le réseau. Le fait est donné par le réseau qui le porte, lequel n’existe que par le fait autour duquel il se forme. Et par suite, la robustesse du fait dépend de l’irréversibilité du réseau, elle-même liée au degré d’ancrage du fait. Une fois le réseau constitué autour du fait, le fait gagne en réalité. Latour et Callon proposent une méthode pour traduire un réseau et tenter de le modifier. Cette méthode est très utile en sociologie des organisations.

Comments are closed.