L’Abolition PDF

L’Abolition PDF

Sauter à la navigation Sauter à la recherche Chronologie de l’abolition de l’esclavage et de la traite négrière. 539 av J-C : Le cylindre de Cyrus : le texte proclame la liberté de religion et l’interdiction de l’esclavage. En 1222, Sundjata Keïta abolit l’Abolition PDF’esclavage en créant l’Empire du Mali.


Ce livre est le récit de ma longue lutte contre la peine de mort. Il commence au jour de l’exécution de Claude Buffet et de Roger Bontems, le 24 novembre 1972, et s’achève avec le vote de l’abolition, le 30 septembre 1981. Depuis lors, l’abolition s’est étendue à la majorité des Etats dans le monde. Elle est désormais la loi de l’Europe entière. Elle marque un progrès irréversible de l’humanité sur ses peurs, ses angoisses, sa violence. A considérer cependant les exécutions pratiquées aux Etats-Unis, en Chine, en Iran et dans de nombreux autres pays, le combat contre la peine de mort est loin d’être achevé. Puisse l’évocation de ce qui advint  en France servir la grande cause de l’abolition universelle.
Robert Badinter

L’abolition ne sera toutefois pas longtemps appliquée et Tombouctou deviendra même la principale plaque tournante de l’esclavage. 3 juillet 1315 : édit royal du roi de France Louis le Hutin affirmant que selon le droit de nature, chacun doit naître franc. Auparavant les rois espagnols avaient tenté, avec plus ou moins de succès, d’interdire cette pratique. 1758 : les quakers américains condamnent toute participation au commerce des esclaves et en font un acte répréhensible. Les quakers anglais leur emboîtent le pas en 1761. 1761 : le marquis de Pombal abolit l’esclavage au Portugal et dans les colonies portugaises de l’Inde. 1772 : l’arrêt Somerset de Lord Mansfield marque l’abolition de facto de l’esclavage en Angleterre et Pays de Galles, bien avant son abolition de jure en 1833.

1793 : 23 août, le commissaire de la République Sonthonax abolit l’esclavage dans la possession française de Saint-Domingue, actuelle Haïti. 1804 : le 1er janvier, Haïti proclame son indépendance, de fait l’esclavage et la traite sont à nouveau abolis dans l’ancienne colonie française de Saint-Domingue. 1807 : abolition officielle de la traite des noirs en Angleterre. 29 mars : de retour de l’île d’Elbe, Napoléon abolit par décret impérial la traite des Noirs en France et dans ses colonies. 1817 : l’introduction d’esclaves noirs dans les colonies françaises est interdit par l’ordonnance royale du 8 janvier. 1818 : trois ans après l’engagement pris à Vienne, la France abolit légalement la traite négrière par la loi du 15 avril 1818. Cette loi restera cependant très peu appliquée jusque vers l’année 1831.

Comments are closed.