L’Égypte et le canal de Suez PDF

L’Égypte et le canal de Suez PDF

Militaires britanniques à Port-Saïd avec un SU-100 égyptien capturé, novembre 1956. La crise du canal de Suez, parfois appelée expédition de Suez, guerre de Suez, campagne de Suez ou opération Kadesh, est une guerre qui éclata en 1956 en territoire égyptien. Le 29 octobre, conformément aux accords secrets, Israël envahit l’Est du canal, suivi rapidement par les Français et les Britanniques qui bombardent à partir du 31 octobre et parachutent et l’Égypte et le canal de Suez PDF leurs troupes le 5 novembre, officiellement comme des troupes de maintien de la paix.


L’Égypte et le canal de Suez / par Mme la Comtesse Drohojowska
Date de l’édition originale : 1870
Sujet de l’ouvrage : Égypte — HistoireSuez, Canal de (Égypte)

Ce livre est la reproduction fidèle d’une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d’une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d’un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l’opportunité d’accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d’une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d’un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d’un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

La crise est principalement retenue pour les leçons qu’elle apporte sur le nouvel équilibre des forces pendant le contexte de guerre froide. L’impératif d’une relative stabilité de l’ordre mondial entre les deux  géants  ne peut être remis en cause, même par d’anciennes grandes puissances comme la France et le Royaume-Uni, pourtant alliées des États-Unis. Si l’échec de la France et du Royaume-Uni à l’issue de la crise est apparent, celui d’Israël, qui a démontré sa supériorité militaire sur l’Égypte et sa capacité de mobilisation, est moins évident. Le canal de Suez, qui forme un raccourci entre la mer Rouge et la mer Méditerranée, est ouvert en 1869. Il a été financé par la France et le gouvernement égyptien. Le Royaume-Uni racheta ensuite la part de l’Égypte dans le canal.

Les origines de ce conflit remontent à 1952, lors du renversement de la monarchie de Farouk Ier par les officiers libres de l’armée égyptienne. Pour sa construction, il sollicite l’aide financière et technique des Etats-Unis, qui refusent en raison de l’orientation pro soviétique de l’Egypte et des ventes d’armes. L’Égypte, dirigée par Gamal Abdel Nasser, bloque le golfe d’Aqaba et ferme le canal de Suez aux navires israéliens. La compagnie riposte par le retrait de ses techniciens britanniques et français. Le Premier ministre britannique, Anthony Eden, convaincu par ses services du MI6 que Nasser veut se rapprocher de Moscou, tente alors de convaincre l’opinion publique de la nécessité d’une guerre contre l’Égypte.

Comments are closed.