Histoire Géographie 6e : Fichier d’activités : Ile-de-France PDF

Histoire Géographie 6e : Fichier d’activités : Ile-de-France PDF

Il existe deux mots homonymes livre. L’expression religions du Livre fait référence aux religions juive, chrétienne et islamique. Un livre blanc est un document officiel publié par un gouvernement ou histoire Géographie 6e : Fichier d’activités : Ile-de-France PDF organisation internationale.


En comptabilité, le grand livre est le recueil de l’ensemble des comptes d’une entreprise. Un livre numérique est un fichier informatique pouvant être lu par un appareil électronique portable voué à l’affichage de textes numérisés. Un livre est une section d’un ouvrage, non nécessairement publiée séparément. Ce sens plutôt ancien est à rapprocher de tome, partie, voire chapitre. Une livre est initialement une unité de masse. Par métonymie, une livre est une unité monétaire très utilisée, hier et aujourd’hui. La Livre est une rivière, affluent de la Marne, en France.

Le Livre de la jungle est une œuvre de Rudyard Kipling. Le Grand Livre est un roman de science-fiction de Connie Willis. Le Livre est un court métrage de Magali Negroni. Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 22 novembre 2018 à 13:53.

En pratique : Quelles sources sont attendues ? Chennai, par sa superficie, est la quatrième ville la plus grande d’Inde. Madras se trouve sur la côte de Coromandel, bordant le golfe du Bengale, au nord du Tamil Nadu. Elle est la sixième ville d’Inde par sa population. Elle comptait 6 221 782 habitants au recensement de 2011 contre 4 216 268 habitants au recensement de 2001, mais la superficie de la ville est passée de 174 km2 à 426,7 km2.

Elle possède un grand port et la seconde plage du monde par la longueur, Marina Beach . La ville portait le nom de Madras jusqu’en 1996. Toutefois, il n’est pas certain que ce nom ait été utilisé avant la colonisation. Comme de nombreuses villes en Inde, le nom colonial de Madras a été changé ces dernières années. Damarla Venkatadri Nayakudu, auprès de qui les Britanniques ont acquis la ville en 1639.

Thomas, l’un des douze apôtres, est associé à Madras. Il serait mort en martyr à Madras en l’an 72, transpercé par une lance, sur un petit mont appelé aujourd’hui le mont Saint-Thomas où un sanctuaire a été édifié et où les chrétiens indiens viennent en pèlerinage. Saint-Thomas, située en bord de mer. Madras est l’un des premiers avant-postes de la British East India Company.

La ville est fondée en 1639 lorsque la compagnie choisit Madraspattinam, un petit village de pêche, pour s’y installer. Le fort Saint-George, construit par les Anglais, est aujourd’hui le siège législatif et administratif officiel de l’État. Succession d’Autriche et de Sept Ans. En 1758, elle est de nouveau attaquée par les Français, mais résiste au siège des troupes de Lally-Tollendal. Après la défaite de la France en 1761 et la destruction de la ville rivale de Pondichéry, George Town s’est développée peu à peu, devenant la ville moderne de Madras et absorbant plusieurs bourgs voisins.

Bidonvilles de Madras dans les années 1980. En 1996, le gouvernement a abandonné le nom de Madras et rebaptisé la ville Chennai. Photographie de trois acteurs, dont l’un maquille le visage d’un autre. La majeure partie des habitants de Madras sont tamouls et leur langue maternelle est le tamoul. L’anglais est largement parlé, mais est presque exclusivement employé dans les affaires et l’enseignement. Outre les Tamouls, les Telougous sont très nombreux, du fait de la proximité géographique de Madras avec l’Andhra Pradesh. Des populations étrangères résident également dans cette ville, les Sri Lankais forment la communauté étrangère la plus importante.

Madras est connu comme berceau de la cuisine indienne traditionnelle du Sud. La cuisine des restaurants est habituellement bon marché au regard de la qualité qu’elle offre. Madras est également un centre culturel important, dont l’École de Madras. La ville est célèbre pour la musique classique, appelée musique carnatique, et la danse classique, appelée Bharata natyam. Les visiteurs affluent à Madras pendant les mois de décembre-janvier, période du festival de musique carnatique, connue sous le nom de  Music Season .

Comments are closed.