Histoire d’une femme libre PDF

Histoire d’une femme libre PDF

Antiquité, le Moyen Âge et l’époque moderne – et aux études parlementaires dans leur diversité. La revue est indexée dans la Bibliographie annuelle d’histoire de France, dans histoire d’une femme libre PDF base Scopus et l’International Bibliography of the Social Sciences.


«Été 1960. Françoise Giroud vient de subir le plus grand échec de son existence : sa mort. De nombreux verrous bloquant la porte de sa chambre, une dose plus que létale de poison avalée, le téléphone débranché, elle avait tout prévu… sauf que deux solides gaillards iraient jusqu’à défoncer une cloison pour l’arracher à un coma déjà profond. Il lui faudra vivre.» Alix de Saint-André. Après sa tentative de suicide, Françoise Giroud écrivit Histoire d’une femme libre, récit autobiographique, dont Alix de Saint-André a retrouvé le manuscrit qu’on croyait détruit. On y retrouve la voix d’une femme d’exception, complexe, lucide, et formidablement courageuse. Au milieu d’une vie tourmentée, elle dresse à la pointe sèche le portrait des mondes et des hommes qu’elle a croisés.

It deals with late modern and contemporary political history and parliamentary studies, mainly in France and in Europe. Each thematic issue contains about ten original articles, commented rare sources and a book review. Faut-il tourner le dos à la politique ? Une France des sans voix ? La vie politique est-elle le privilège du national ? Une image largement véhiculée dépeint étrangers et immigrés comme des sans-voix dans le concert politique français, privés de l’accès aux urnes ou d’un écho suffisant pour faire valoir des revendications longtemps modestes.

C’est ce qu’entend explorer ce dossier sous un angle nouveau. L’Espagne vient de traverser une crise politique sans précédent depuis la mort de Franco. De décembre 2015 à octobre 2016, la monarchie parlementaire espagnole n’a pu se doter d’une majorité parlementaire en dépit de deux élections générales. Articles de recherches et commentaires de sources convoquent différents acteurs, représentants, partis, agents économiques et médias et examinent non seulement leurs pratiques, de la résistance à la fraude électorale en passant par le caciquisme, mais aussi leurs relations à la nation, leurs territoires et leurs mémoires. Un nouveau regard est ainsi porté sur une Transition démocratique espagnole qui n’en finit pas.

Comments are closed.