Guide d’entretien des bateaux pneumatiques et semi-rigides PDF

Guide d’entretien des bateaux pneumatiques et semi-rigides PDF

Science et technologie du frottement, de guide d’entretien des bateaux pneumatiques et semi-rigides PDF’usure et de la lubrification. Les chapitres de cet ouvrage sont suivis régulièrement.


Les plus récentes sont en tête de liste ! Parmi les thermoplastiques, on trouve les polyamides plus connus sous leurs appellations commerciales. La famille des résines acétal donne d’intéressants matériaux comme le Delrin. Il faut signaler que plusieurs matériaux dotés de propriétés tribologiques très intéressantes sont désormais interdits ou en passe de l’être, en raison de leur toxicité pour l’homme ou des risques qu’ils font courir à l’environnement. Voici des indications sur l’usage, dans le domaine du frottement, de divers matériaux spécifiques ou non. La liste n’en est évidemment pas exhaustive.

Pour les mécanismes courants, on dispose d’un catalogue de solutions éprouvées par une longue pratique, ce qui n’interdit cependant pas d’avoir des idées. Il en va tout autrement pour les problèmes nouveaux : seule une vaste culture technique permet alors d’imaginer des solutions qu’il faudra toujours confronter aux dures réalités du service. Une riche documentation est d’autant plus indispensable que des nouveautés apparaissent chaque jour. Il faut aussi se méfier des idées reçues, par exemple confondre dureté et résistance à l’usure. Les aciers créent aisément des solutions solides. Si la température de rodage est suffisante, l’austénite se transforme en une structure proche de la martensite, d’où l’intérêt de provoquer un certain échauffement pendant cette opération.

Les traitements de galetage, brunissage, sont recommandés, la présence d’une épaisse couche de Beilby étant souvent souhaitable. Pour faire frotter deux alliages ferreux on utilise des variétés allotropiques différentes, comme les structures martensitique de l’acier allié et ferrito-perlitique de la fonte grise non alliée. Les structures continues, de type solution solide, sont a priori défavorables et il faut absolument proscrire tout contact ferrite sur ferrite et surtout austénite sur austénite. Les aciers peuvent être traités de multiples façons. Parmi les plus couramment utilisés en frottement, citons les XC 38 f, XC 80, 35 CD 4, 100 C 6 trempés, XC 18 f, ou 18 CD 4 cémentés et trempés. La plupart contiennent un peu de chrome dont l’oxyde joue un rôle bénéfique.

Comments are closed.