Figures de l’éditeur PDF

Figures de l’éditeur PDF

Rien de palpitant à ce niveau. En revanche, il permet d’annoter et de réenregistrer le document ainsi modifié ! Cette fonctionnalité ouvre des perspectives pour la correction des travaux d’élèves réalisés sur ordinateur au moyen de divers figures de l’éditeur PDF de textes.


Ce volume rassemble les communications du colloque Figures de l’éditeur qui s’est tenu à l’université Paris 13 en mai 2005. Mutations du paysage éditorial, évolution de la place du livre, rôle de ses concepteurs, producteurs et médiateurs dans la formation des idées et dans la circulation de l’information : comment évoluent aujourd’hui les Figures de l’éditeur dans ce jeu de tensions où se rencontrent des facteurs intellectuels et esthétiques, économiques et politiques, technologiques encore, eux-mêmes renouvelés par des logiques transnationales ? A partir de cette question centrale, la réflexion proposée ici s’applique à saisir, de manière interdisciplinaire, les modes de perception de l’éditeur, son rôle de médiation dans l’espace public, la fonction éditoriale en prise aux tensions économiques et à la technicisation, la dimension territoriale, enfin, par laquelle le travail de l’éditeur s’inscrit dans un champ géographique, linguistique et social.

La 1ère se fait à partir d’une fiche papier comportant des consignes et des questions. Cette fiche est complétée au crayon de bois. En général, cette organisation d’adresse aux 6ème. En fin d’heure elle est ramassée, annotée, redistribuée ou directement notée. La 2nde se fait uniquement à partir de documents numériques. Cette organisation s’adresse à des élèves déjà un peu plus aguerris avec l’environnement informatique.

Comments are closed.