Evaluation des pratiques professionnelles (EPP) PDF

Evaluation des pratiques professionnelles (EPP) PDF

Vous risquez de rencontrer des problèmes de navigation sur notre site. La Maison Médicale Jean XXIII fait de la Qualité et de la Sécurité evaluation des pratiques professionnelles (EPP) PDF Soins une de ses priorités.


L’évaluation des pratiques professionnelles (EPP) est dans le secteur de la santé une préoccupation croissante. Depuis une vingtaine d’année, de nouveaux impératifs dans l’exercice médical comme la nécessité de centrer son action sur le patient et de lui apporter des garanties sur la qualité du service rendu, d’assurer les malades et leur entourage d’une disponibilité et d’une attention personnalisée, d’assumer le risque d’une judiciarisation ont contribué à élaborer une nouvelle définition du « professionnalisme médical ». Parce que le contexte institutionnel pour conduire des démarches d’EPP est en constante évolution, l’ouvrage a été conçu comme un « dialogue » entre deux professionnels de la santé. Sont exposés tour à tour le point de vue du psychiatre et celui de la Haute Autorité de Santé (HAS). L’objectif est de fournir les clés pour s’engager dans l’évaluation des pratiques : à quel moment la réaliser ? À qui s’adresser ? Comment bénéficier d’actions de formation médicale continue (FMC) dans le cadre d’un programme d’EPP ? Quels sont les outils pour la mener à bien ? Autant de points essentiels qui participent au renouvellement des modes d’exercice synonymes, à terme, d’amélioration des pratiques cliniques.

Elle s’est engagée dans une démarche d’amélioration continue dans le but d’optimiser la qualité de la prise en charge à chaque étape du séjour du Patient. Historique La démarche Qualité a été initiée dès 1999 par une mention dans le Projet Médical et la création en 2000 d’un Comité de Pilotage. S’appuyant sur du Personnel compétent et formé, elle a concerné initialement la maîtrise du risque infectieux, la qualité de l’accueil des Patients et de leur Entourage ainsi que les risques professionnels. La visite des experts visiteurs de la HAS est prévue au 2e semestre 2015. L’intégralité des rapports de certification est consultable sur le site Internet de la Haute Autorité de Santé : www. Missions A partir d’une volonté affirmée de la Direction, les Professionnels de la Maison Médicale Jean XXIII sont dans une démarche active d’amélioration continue de la qualité et de gestion des risques. Elle est coordonnée et mise en œuvre par le Responsable Qualité et le Coordinateur de Gestion des Risques associés aux soins.

Le groupe de travail et recherche « Groupe EPP » analyse régulièrement les différentes étapes des parcours de soins et en mesure la qualité. Les risques et incidents sont identifiés et analysés en permanence en vue de les supprimer et d’offrir, dans un cadre accueillant des soins de qualité, performants et en toute sécurité. Perspectives La Maison Médicale Jean XXIII et l’ensemble de son Personnel s’engagent désormais dans la politique citoyenne du Développement Durable par l’attention particulière aux Ecogestes au travail et des achats écoresponsables. L’introduction de nouvelles compétences professionnelles élargit le champ de la politique de formation et la mise en oeuvre de nouvelles conventions et partenariats. Le département veille à la sécurité des données contenues dans le dossier du Patient. Elle est consultée et formule des avis et propositions sur la politique d’accueil et de prise en charge des personnes malades et de leurs proches. Des Représentants d’Associations d’Usagers participent activement aux réunions.

LES QUESTIONNAIRES DE SATISFACTION : La Maison Médicale Jean XXIII a élaboré des questionnaires différents selon les types de prise en charge pour un recueil pertinent et adapté aux Personnes Hospitalisées. Remis dès l’admission, ce questionnaire est destiné à recevoir les appréciations du Malade et de sa famille sur le séjour. Anonyme, il aborde les aspects relatifs à l’accueil, l’information, la qualité et l’organisation des soins, et au confort hôtelier. Il permet aussi de faire des remarques ou suggestions. Les résultats sont transmis à la Direction, au Service Qualité pour analyse et présentés en CRUQPEC.

LA LUTTE CONTRE LA DOULEUR : le CLUD aide à la définition, la promotion et la mise en œuvre d’une politique de soins cohérente en matière de lutte contre la douleur. Personnels médicaux et paramédicaux, donne son avis sur les projets d’acquisition des dispositifs et matériels médicaux. LE PROJET DE SOINS INFIRMIERS, de RÉÉDUCATION : la CSRMT participe à l’organisation générale des soins infirmiers, de rééducation et médicotechniques et l’accompagnement des Patients dans le cadre de leur projet de soins et de vie. L’ALIMENTATION et NUTRITION : le CLAN est une structure de réflexion et de proposition sur l’alimentation et la nutrition des Patients Hospitalisés. Personnel dans le domaine de la restauration, contribuer par ses avis ou propositions à la qualité de la prestation alimentation – nutrition, y compris en ce qui concerne les projets d’aménagement des locaux, des circuits et des équipements. Aboutir à l’analyse des activités réalisées et des coûts s’y afférant, à partir d’indicateurs médico-économiques.

1er prix 2008 pour la gestion des risques de la Personne Hospitalisée. Médecins, de la Direction, des Responsables de Service et du Responsable Qualité, permet la coordination des actions des différentes Instances et Vigilances, le regroupement des informations et une veille réglementaire en matière de sécurité. Le CGR aborde les risques majeurs Patients liés aux soins, les risques liés aux équipements, les risques liés à l’infrastructure et les risques professionnels, affichant ainsi une volonté institutionnelle forte : politique de retour de l’information sur les incidents ou évènements indésirables. Une attention particulière a été portée, en 2008, sur la sécurité du Système d’Information, assurant l’intégrité, la disponibilité et la confidentialité des données du Dossier Patient. Patient à chaque étape de sa prise en charge, depuis la pré admission jusque la sortie. Cette instance, qui contribue à l’élaboration de la politique d’amélioration continue de la qualité et de la sécurité des soins, regroupe la Matériovigilance, la Pharmacovigilance et l’Hémovigilance.

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Des passages de cet article sont obsolètes ou annoncent des événements désormais passés. Toutes les professions de santé sont concernées par la mise en place de l’évaluation des pratiques professionnelles au travers de l’obligation de formation continue. Seuls les médecins ont une obligation d’EPP. Tous les médecins sont concernés, quels que soient leur activité et leur statut : libéral ou salarié, militaire, médecin conseil de caisse, médecin du travail, médecin du sport, médecin collaborateur des laboratoires pharmaceutiques. FMC obligatoire devrait être donné le 1er janvier 2008.

Comments are closed.