Dramaturges espagnoles des années 1990 PDF

Dramaturges espagnoles des années 1990 PDF

Cet article est une ébauche concernant la littérature et l’Espagne. La littérature espagnole médiévale traite essentiellement de thèmes dramaturges espagnoles des années 1990 PDF, mais elle est marquée également par l’influence et la richesse des cultures islamique et juive, alors en pleine expansion. Il s’agit de courts poèmes lyriques appelés kharjas.


L’une de ces épopées la plus célèbre est celle du Poème du Cid. Composé vers 1140, ce poème vante les valeurs chevaleresques de Rodrigo Díaz de Vivar, un seigneur local connu sous le nom de Cid Campeador et qui se distingue par son courage lors des luttes de la Reconquista. Il s’agit de donner à la langue castillane de véritables poèmes en s’inspirant de la vie des saints et des légendes chrétiennes. Ayant pour projet de compiler l’ensemble des connaissances de son temps, le roi Alphonse X le Sage fait de la Castille un lieu d’émulation intellectuelle et un carrefour culturel en invitant à sa cour des lettrés et des savants musulmans, juifs et chrétiens de toutes origines. Cette œuvre clé de la littérature espagnole relate l’histoire de deux amants, Calixte et Mélibée, qui ont recours aux services d’une prostituée du nom de Célestine pour favoriser leur amour. Avec l’accession au trône du roi Charles Ier d’Espagne, l’Espagne passe sous la domination des Habsbourg, sous laquelle elle restera jusqu’en 1700. Siècle d’or , l’Espagne prend le contrôle d’une grande partie de l’Europe en même temps qu’elle établit son empire colonial sur le Nouveau Monde.

La littérature de l’époque subit largement l’influence philosophique et artistique de la Renaissance qui parcourt l’Europe. Dans le champ de la littérature de fiction, la contribution de l’Espagne à l’essor du roman moderne a été fondamentale. L’œuvre de Miguel de Cervantès est l’autre contribution essentielle du roman espagnol au roman moderne. 1880-1920, fondamentalement dans le milieu de la poésie, et qui s’est caractérisé par une rébellion créatrice, une tendance narcissique et aristocratique, le cosmopolitisme et une profonde rénovation esthétique du langage et de la métrique. Charles-Vincent Aubrun, La littérature espagnole, PUF, Paris, coll. Rechercher les pages comportant ce texte.

La dernière modification de cette page a été faite le 6 octobre 2018 à 10:52. Cette page est en semi-protection longue. Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. Une réorganisation et une clarification du contenu paraissent nécessaires. Frontispice de l’édition de 1637 du Cid.

1631 et qui aurait inspiré le dramaturge français. Arbre représentant les différentes relations entre les personnages du Cid. Cid est un surnom de guerre qui ne sera rappelé qu’aux actes IV et V et uniquement par le roi et l’Infante. Le personnage s’inspire de Rodrigo Díaz de Vivar. Don Sanche et de Don Rodrigue dont elle est aussi l’amante.

Comments are closed.