Dossier de presse de Plus fort que l’amour (1940) PDF

Dossier de presse de Plus fort que l’amour (1940) PDF

Le Soir est un quotidien généraliste belge de langue française fondé en 1887 par Émile Rossel. Il fait partie du Groupe Rossel. Depuis le 15 novembre 2005, il paraît au format berlinois et sur quatre cahiers. Dossier de presse de Plus fort que l’amour (1940) PDF à l’occasion de la sortie de la nouvelle formule, le 15 novembre 2005, la ligne éditoriale du Soir le pose en tant que  quotidien progressiste indépendant .


Aujourd’hui, Le Soir veut miser sur la qualité, l’investigation et la citoyenneté   La rédaction du Soir est aussi et surtout résolument tournée vers l’avenir. Newsletters : c’est un moyen de communiquer avec les lecteurs par envoi de courriels sur les thématiques qui les intéressent. Ces comptes comptabilisent également plus de 500 000 followers. SA Société de Participations Rossel-Hurbain, dont Nathalie Hurbain est l’administrateur délégué. Si vous disposez d’ouvrages ou d’articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter cette section.

17 décembre 1887 : première édition de ce quotidien gratuit du soir fondé par Émile Rossel, Nicolas Corbelin et Edgar Roels. Toute personne qui habite à un étage doit payer 0,60 franc par mois. La gratuité pour les habitants des rez-de-chaussée ne dure que jusqu’en 1898. Le financement du journal est assuré par la publicité, une idée neuve pour l’époque. L’agence Rossel est créée pour gérer les annonces. Le Soir se veut un journal neutre, affirmant ne pas vouloir  prendre position dans les luttes qui irritent et divisent . Peu après la création du journal, un conflit à propos d’une annonce oppose Émile Rossel d’une part à Corbelin et Roels de l’autre.

Pendant deux mois, ces derniers publient un Soir concurrent, jusqu’à ce que la justice tranche en faveur de Rossel. Lucien Solvay est brièvement le premier rédacteur en chef. Un exilé français, Auguste Cauvin, dont le nom de plume est D’Arsac, lui succède et occupe cette fonction jusqu’à sa mort en 1937. En 1901, Le Soir quitte la rue Isabelle et s’installe place de Louvain.

Bien qu’il se proclame  neutre , Le Soir est mêlé au début des années 1890 à une polémique qui secoue la Belgique sous le règne de Léopold II : le  référendum royal . Le souverain, qui est fort attaché à l’idée d’une consultation populaire sur initiative royale, souhaite la voir figurer dans une révision de la constitution. 26 février 1919 : D’Arsac crée dans Le Soir la  Tribune libre , qui reste longtemps une des images de marque du quotidien bruxellois. Elle permet à des représentants des partis politiques de s’exprimer dans ses colonnes. Victor Rossel en décembre 1935, Lucien Fuss lui succède à la direction du Soir. Le milieu des années 1930 est marqué par la montée du mouvement rexiste de Léon Degrelle.

Comments are closed.