Chemins de la théologie chrétienne en Amérique latine PDF

Chemins de la théologie chrétienne en Amérique latine PDF

Ces performances sont inégalées pour des albums en langue française dans ce pays. Ayant quitté les ordres, chemins de la théologie chrétienne en Amérique latine PDF tente une nouvelle carrière à partir de 1967 sous le nom de Luc Dominique, sans retrouver le succès de ses débuts.


Au cours des années 1970 et 80, la théologie latino-américaine est devenue célèbre grâce à la naissance et au développement de la Théologie de la libération. Avec elle est apparu un nouveau paradigme axé sur les signes des temps et l’option pour les pauvres. La Théologie de la libération a su reprendre les grands sujets de la théologie traditionnelle sous l’optique d’un continent crucifié par la pauvreté, l’exclusion et la violence. Ce processus de réflexion chrétienne en contexte n a pas été sans controverse, notamment à l’intérieur de l’Église catholique. Aujourd hui, une nouvelle génération de théologiens et de théologiennes, tant catholiques que protestants, propose une réflexion autour de nouvelles questions qui se posent à la mission dans le continent. Grâce à son enracinement dans la vie des Églises, cette génération fait partie intégrante de la tradition la plus riche du christianisme latino-américain. Sous l’impulsion de leur travail théologique constant, engagé et créatif, ces dernières années se sont avérées un temps de continuité fidèle aux intuitions les plus évangéliques de la première heure. Sans prétention d’exhaustivité ni sur les sujets ni sur les auteurs, cette anthologie veut ainsi présenter les évolutions actuelles de la pensée chrétienne latino-américaine selon ses diverses approches et traditions. Des sujets comme le regard féminin, le pluralisme religieux, l’approche indienne et afro-américaine, la guérison, etc., sont au rendez-vous. La parole a été donnée aux nouveaux théologiens et théologiennes engagés dans une démarche oecuménique, sans pour autant chercher une homogénéisation, ni dans les contenus, ni dans les approches. Cette diversité a été accueillie comme le reflet de la réalité aux multiples visages du christianisme latino-américain.

Poursuivie par l’administration fiscale belge, elle finit par se suicider en 1985. Jeanine Deckers connaît une jeunesse qu’elle qualifie elle-même de  morne , marquée par une mère autoritaire et conservatrice et par un père soumis à sa femme. Ses supérieurs décident de lui faire enregistrer un disque et négocient un contrat avec la maison de disques Philips, mais ni son nom, ni son image ne doivent apparaître sur les pochettes de disques. Il ne parle que du Bon Dieu. Ed Sullivan lui-même et son équipe se déplacent au couvent de Fichermont pour rencontrer la sœur. Debbie Reynolds dans le rôle-titre : les chansons de la sœur y sont interprétées dans des traductions en langue anglaise. Canada, en Nouvelle-Zélande et en Australie et à la 5e place en Afrique du Sud.

Au début de l’année 1964, la sortie du single en Amérique Latine suscite l’engouement du public : il se classe numéro 1 des ventes au Mexique et numéro 2 en Argentine et en Uruguay. Toutefois, son deuxième album, Sa joie, ses chansons sorti au cours de l’année 1964, ne rencontre pas le même succès que son premier album et aucun tube significatif n’en est issu. Pendant ce temps en Belgique, Jeanine Deckers reprend des études et essaie, à grand peine, comme en témoigne son journal intime, de s’intéresser à la théologie en suivant des cours à l’université catholique de Louvain. Le contrat signé avec Philips lui interdisant d’utiliser le pseudonyme qui l’avait rendue célèbre — et qui appartient toujours à son ancien ordre religieux — c’est sous le nom de Luc Dominique que Jeanine tente de poursuivre sa carrière. Elle continue de sortir des disques dont le succès, très modeste, donne raison à un de ses titres de l’époque, Je ne suis pas une vedette. Elle est morte, il était temps. Son niveau de vie, très irrégulier, est néanmoins suffisant : elle tire ses revenus de ses écrits, de ses disques, des cours de guitare ou encore d’un travail auprès d’enfants autistes.

En 1976, elle tente un retour aux États-Unis, mais elle n’intéresse plus personne. Sœur Sourire écrite par Catherine Sauvat, les deux femmes ont eu des relations sexuelles, mais uniquement au bout de plusieurs années de vie commune. Tombe de Jeanine Deckers et de sa compagne au cimetière de Wavre. 1974, les services fiscaux belges réclament à Jeanine Deckers les fortunes qu’auraient dû lui rapporter les ventes de Sœur Sourire, et restent sourds à ses explications. Jeanine fait alors appel à son ancien couvent et à son ancienne maison de production, Philips.

Confrontée à une dette importante et aux intérêts accumulés, Jeanine Deckers et son amie, Annie Pécher, thérapeute d’enfants autistes, sombrent dans une dépression que l’alcool et les médicaments ne font qu’aggraver. Henry Koster, sorti dans la foulée des succès américains de la sœur, avec Debbie Reynolds dans le rôle titre, et la participation du célèbre présentateur de télévision américain Ed Sullivan. 2009, Sœur Sourire, film franco-belge de Stijn Coninx, sorti 24 ans après sa mort, où elle est incarnée par Cécile de France. En 2009, la chanson Dominique est utilisée dans la série télévisée Skins. En 2009, la chanson Dominique est utilisée dans la série télévisée Mad Men.

Comments are closed.