Cap sur la Terre Adélie : Premières expéditions polaires françaises (1948-1951) PDF

Cap sur la Terre Adélie : Premières expéditions polaires françaises (1948-1951) PDF

En pratique : Quelles cap sur la Terre Adélie : Premières expéditions polaires françaises (1948-1951) PDF sont attendues ? Sa sœur Lily Marguerite naît le 30 novembre 1908.


2007-2008 année polaire internationale ! Près de soixante ans plus tôt, une bordée de marins et d’officiers mariniers ainsi qu’une poignée de scientifiques français larguent les amarres pour mettre cap au Sud. Leur mission, hisser le drapeau tricolore en terre Adélie afin d’affirmer officiellement la présence hexagonale sur le continent Antarctique tandis que le monde se remet doucement d’un conflit à nul autre pareil et que les grandes puissances ont déjà posé un pied sur l’immensité glacée. Le 26 novembre 1948, alors que le Commandant Charcot armé par la Marine nationale quitte le port de Brest, les acteurs de cette aventure ne se doutent pas de ce qui les attend, à commencer par l’impossibilité à percer le pack en 1949. Ballotés par les aléas de l’inattendu, livrés aux vents de l’impondérable, éclaboussés par l’écume de l’aventure, ils ignorent également les péripéties qui émailleront les deux hivernages des scientifiques qu’ils déposeront à bon port le 20 janvier 1950, 110 ans jour pour jour après leur illustre prédécesseur, Dumont d’Urville. C’est leur épopée, car cela en fut une, initiée par un trio de jeunes explorateurs téméraires et placée sous le patronage de Paul-Emile Victor, que nous retraçons, à l’aide des souvenirs de quelques protagonistes, de notes piochées dans un livre de bord, de propos recueillis dans la presse de l’époque. 2007-2008 année polaire internationale ! Qui sonne comme un anniversaire pour célébrer tous ceux qui embarquèrent à bord d’un navire peu ordinaire pour un périple extraordinaire.

Il passe une partie de son enfance en France à Saint-Claude dans le Jura où son père possède une usine de pipes en bruyère, les  Établissements E. En 1931, il obtient un brevet de pilote d’avion. Les deux années suivantes, il est employé aux Établissements E. Victor mais rapidement, son désir d’aller explorer les îles polynésiennes l’en détourne. Demande de mission au Groenland par Paul-Émile Victor, mars 1934.

Matériel d’exploration de PEV au Centre polaire Paul-Émile-Victor de Prémanon dans le Jura. En 1935, à son retour en France, fort de son aura et de son sens de la communication exceptionnels, il acquiert une notoriété médiatique grâce à de nombreuses conférences et articles dans des revues diverses sur ses aventures. Chamonix en traîneaux à chiens pour démontrer, avec succès, que les techniques polaires peuvent pallier les problèmes de transport d’hommes et de matériel en cas d’hiver rigoureux. En 1939, il réalise une étude ethnologique en Laponie norvégienne, finlandaise, suédoise avec les docteurs Michel Latarjet et Raymond Latarjet. En 1942, il s’engage dans l’US Air Force aux États-Unis comme lieutenant-instructeur, pilote et parachutiste. Stéphane et Daphné le 6 novembre 1952. De 1947 à 1976, il dirige les Expéditions polaires françaises.

Paul-Émile Victor réalise en 1956 son premier voyage en terre Adélie. Il installe, 3 ans plus tard, la base antarctique Dumont d’Urville et la base Charcot 320 km vers l’intérieur du continent Antarctique. 1962, il s’intéresse puis se passionne pour la défense de l’homme et de son environnement et devient en 1968 délégué général de la Fondation pour la Sauvegarde de la Nature, créée par Louis Armand. Les 5 et 6 octobre 1982 a lieu à l’hôtel Drouot la vente de sa bibliothèque polaire et de voyages. En 1988, sur son île, il est frappé par un accident vasculaire cérébral qui le paralyse à moitié, mais dont il récupère en grande partie. Paul-Émile Victor est l’auteur d’une quarantaine d’ouvrages scientifiques, techniques, de vulgarisation et d’aventures, et de très nombreuses revues et articles. Prémanon, un des quatre villages de la station des Rousses, dans le département du Jura, le Centre polaire Paul-Émile-Victor a fonctionné de 1989 à mars 2016.

Construit juste à côté et ouvert en février 2017, l’Espace des Mondes Polaires est dédié à l’exploration et à la connaissance des mondes arctique et antarctique, tout en œuvrant, tant par son architecture que par sa démarche pédagogique pour les grands et les petits, à la protection de la planète et au développement durable. Elle se trouve dans le cœur de l’homme. L’aventure, c’est être capable de refuser son destin, être prêt à partir à tout moment, concevoir encore et toujours de nouveaux projets, ne pas être assis, c’est en un mot vivre sa vie et la construire. Parmi mes semblables, je me croyais un autre.

Comments are closed.