Atlas des fractures françaises PDF

Atlas des fractures françaises PDF

Tuamotu signifie en tahitien  les îles au large , l’archipel se trouvant à l’est de Tahiti. Les habitants des Tuamotu sont atlas des fractures françaises PDF Paumotu, mot qui désigne également leur langue. Article détaillé : Peuplement de la Polynésie. Première carte des Tuamotu publiée en 1768 par Bougainville lors de son passage mars 1768.


Ces atolls passent sous protectorat français en 1844. Elles sont définitivement annexées par la France en 1880. 1 800 km de long et 600 de large. Il couvre une superficie de 800 000 km2. En 2007, l’archipel était peuplé de 15 510 habitants. Article détaillé : Îles du Duc de Gloucester. Article détaillé : Îles du Roi Georges.

Les îles Gambier sont désignées souvent comme un archipel séparé de celui des Tuamotu. Ces deux atolls sont rattachés avec les îles Tuamotu dans la subdivision administrative des Tuamotu-Gambier. Souvent des passes maritimes se sont formées avec le lagon central, où peuvent subsister encore des bancs de sable ou îlots secondaires. Les îles Gambier ont une origine géologique différente. Le climat est chaud sur l’ensemble des îles. C, elle est relativement constante tout au long de l’année. Elles sont assez bien réparties dans l’année, les mois de septembre et octobre sont un peu plus pluvieux.

L’archipel constitue une écorégion terrestre dans la classification du Fonds mondial pour la nature sous le nom de  forêts humides tropicales des Tuamotu . Le maigre sol des îles de corail ne favorise pas la diversité végétale et ne permet généralement qu’une agriculture de subsistance. Les cocotiers, à partir desquels est extrait le coprah, ont une grande importance économique pour ces îles. Sur certaines d’entre elles on cultive aussi la vanille. La faune est essentiellement composée d’oiseaux, d’insectes et de quelques reptiles. Il n’y a que 57 espèces d’oiseaux dont dix sont endémiques et treize sont menacées.

En revanche les fonds marins sont d’une exceptionnelle richesse. 400 espèces de poissons peuplent ces lieux magiques. Cette variété a fait des Tuamotu une des plus belles destinations du monde pour la plongée sous-marine. La population était de 14 876 en 2002 et 8 100 en 1983. La langue des Tuamotu, le paumotu, est reconnue comme langue régionale de la République française. L’archipel est dirigé par une principauté depuis plus de 120 ans. On raconte qu’en 1892, le roi Rangiroa, en raison de la mauvaise entente qui régnait entre la population Paumotu, a fui le territoire, sans avoir décidé de sa succession.

Comments are closed.