Agents de Police municipale & Gardes champêtres PDF

Agents de Police municipale & Gardes champêtres PDF

6 jours d’ITT pour un policier municipal du havre après une intervention pour tapage nocturne. La nuit dernière a été agitée dans le quartier de Graville. En effet, le 05 mars 2018, peu avant 8h00, l’attention de cette patrouille de police municipale de LA PENNE SUR HUVEAUNE composée de ces deux agents à été attirée par trois véhicules stationnés sur un parking isolé chemin des arcades. A leur arrivée, deux véhicules ont démarré à très vive allure, un individu restant stationné dans un troisième véhicule a prenant agents de Police municipale & Gardes champêtres PDF fuite à travers les bois abandonnant sur place le dit véhicule avec à l’intérieur 5 ballots de résine de cannnabis.


N’ayant aucun doute sur la nature du chargement, ils ont immédiatement averti le chef de poste du commissariat d’AUBAGNE et sécurisé les lieux. Considérant les faits, le président sollicitait la préfecture afin qu’il soit jugé opportun, d’envisager que ces deux fonctionnaires émérites, le Chef de Service 2èmè classe KUBIAK MARCEL et le Brigadier MARY GAËL dont les dossiers personnels laissent apparaître plusieurs témoignages de satisfaction, puissent recevoir la médaille de la sécurité intérieure à l’échelon bronze. C’est ainsi que le 11 mars 2019, le président se rendait au poste de police municipale de LA PENNE SUR HUVEAUNE pour remettre à Messieurs KUBIAK et MARY la médaille de la sécurité intérieure à l’échelon bronze. Encore une fois l’Union Syndicale Professionnelle des Policiers Municipaux fait la démonstration de son efficacité à assurer la défense de collègues visés par la procédure disciplinaire.

Dans ce dossier et ce dans le cadre du respect des droits de la défense, notre collègue ASVP en poste à la Commune d’Aubagne devait être invité, bien que cela ne soit pas obligatoire, à présenter des observations orales lors d’un entretien en présence de Mme la Directrice des Ressources Humaines et Monsieur le Directeur de la Police Municipale et de Mme la responsable du CSU. Au cours de cet entretien assisté par deux Conseils de l’USPPM notre collègue face aux griefs portés contre lui à livré sa version concernant les relations tendues existantes entre Mme la Responsable du CSU et lui même. Cet entretien aura permis de mettre en lumière des responsabilités partagées. Les intéressés ayant cédés chacun à des bruits de couloir.

Qui ne pouvaient que faire naître incompréhension et exaspération de part et d’autre. Des bruits de couloir qui ont contribué sans aucun doute à la détérioration du climat entre la responsable du CSU et notre collègue. Les explications de la ville sur les difficultés de recrutement au sein de la police municipale a mis l’USPPM en pétard. L’Union syndicale professionnelle des policiers municipaux dénonce l’idéologie de la ville et promet d’engager sa responsabilité pénale en cas de drame.

Les policiers municipaux armés ne sont pas des Rambo mais des femmes et des hommes désireux de rentrer indemnes après leur service pour rejoindre leur famille ! On ne vit plus dans un monde de Bisounours! Argument que Sylvain Sergent, référent USPPM à Lille, brigadier-chef à Lomme, ne peut plus entendre. On ne vit plus dans un monde de Bisounours ! Nous sommes mobilisés pour toutes les grandes manifestations Il peut tout arriver dans ces moments-là. Selon lui, la majorité des policiers municipaux de Lille réclame une arme létale. CNFPT, nous sommes entraînés à réagir avec une arme que nous n’avons pas.

Comments are closed.