A Gauche ! : La Gauche socialiste, 1921-1947 PDF

A Gauche ! : La Gauche socialiste, 1921-1947 PDF

Après les événements de la Commune de Paris, une terrible répression s’abat sur les mouvements socialistes. Il y a entre 20 000 et 30 000 morts et plus A Gauche ! : La Gauche socialiste, 1921-1947 PDF 38 500 fugitifs ou exilés et autant d’arrestations. Jules Guesde, fondateur du Parti ouvrier français. Mais les congrès de 1880 et 1881 voient s’affirmer la désunion des socialistes.


La gauche socialiste a joué un rôle important au cours de l’entre-deux-guerres au sein de la SFIO ; après le Congrès de Tours, il a fallu reconstruire la  » vieille maison « , trouver un espace entre le nouveau PCF et l’aile droite du parti. C’est ce parcours que propose ici Thierry Hohl en montrant les enjeux, les rapports de force au sein d’un parti qui devient parti de gouvernement. La gauche socialiste connaît la tension entre prise du pouvoir, exercice du pouvoir, réforme et/ou révolution. Les espoirs et les déceptions du Front populaire, mais aussi le pacifisme atomisent ce courant, qui pourtant permet à Guy Mollet de prendre le pouvoir en 1946 avec une rhétorique marxiste.

Les socialistes indépendants : au départ c’est un regroupement de plusieurs personnalités radicales et républicaines. Ce sont des hommes comme Jean Jaurès ou Millerand, qui deviennent très rapidement députés. Les guesdistes : le Parti ouvrier français, créé en 1880 en tant que Parti ouvrier, par Jules Guesde et Paul Lafargue. Guesde et Vaillant dénoncent cette prise de position en déclarant que cela discrédite le socialisme.

Malgré ces rivalités, Vaillant prône l’unification. Aux élections de 1893, une cinquantaine de députés sont élus. Parti socialiste français : il regroupe les socialistes indépendants, ce qui reste de la FTSF de Brousse et la plus grande partie des Fédérations indépendantes. Ce parti est dirigé en 1902 par Jaurès.

Comments are closed.